GP d'Autriche : Un geste de soutien au mouvement Black Lives Matter avant le départ ?

GP d'Autriche : Un geste de soutien au mouvement Black Lives Matter avant le départ ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 30 juin 2020 à 18h40

Avant le départ du Grand Prix d'Autriche, ce dimanche, les pilotes de F1 pourraient montrer leur soutien au mouvement Black Lives Matter en mettant un genou à terre sur la grille de départ.

L'appel de Lewis Hamilton aurait-il été entendu ? Alors que le sextuple champion du monde n'a pas hésité à critiquer le monde de la F1 en raison de son silence face aux discriminations, les initiatives ne cessent de se multiplier. Après celle de la F1 elle-même symbolisée par un arc-en-ciel reprenant les couleurs des écuries sous le slogan « #WeRaceAsOne » (Nous courrons à l'unison), Mercedes n'a pas hésité à modifier en profondeur la livrée de sa W11, passant au noir avec « End Racism » (Mettre fin au racisme) affiché sur le halo de la monoplace. Un appel au soutien du mouvement Black Lives Matter qui a été bien entendu par les dirigeants de la F1, Chase Carey en premier lieu. « En tant que sport mondial, nous devons représenter la diversité et les préoccupations sociales de nos fans mais nous devons également écouter davantage et comprendre ce qui doit être fait et passer à l'action », a ainsi déclaré le patron du détenteur des droits commerciaux de la discipline.


Un geste fort venant des pilotes ?

Mais ces paroles pourraient être très rapidement suivi par des actes. Alors que la F1 a décidé de lancer une fondation afin de faciliter la formation des personnes issues des minorités, avec un don personnel d'un million de dollars (890 410 euros) de la part de Chase Carey, les pilotes pourraient également prendre fait et cause pour la lutte contre les discriminations. En effet, Lando Norris a confié à PA Sport, que les pilotes pourraient mettre symboliquement un genou à terre, geste inspiré par Martin Luther King et popularisé dans le contexte de la lutte contre les discriminations par Colin Kaepernick. « Certains des pilotes en ont déjà parlé. Si nous le faisons, toute la grille devrait le faire. Cela sera discuté après le briefing des pilotes avec le GPDA vendredi, a déclaré le pilote McLaren. Nous ferons notre possible pour montrer que nous nous soucions de tous et que nous respectons tout le monde. Nous ferons ce qu'il faut le moment venu. » Un geste qu'Andreas Seidl, directeur de l'écurie basée à Woking, assure soutenir si les pilotes décident d'agir de la sorte. Un geste qui pourrait avoir un retentissement à l'échelle mondiale et aider cette cause qu'est la lutte contre les discriminations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.