GP d'Autriche : La F1 enquête sur des comportements " inacceptables " de fans

GP d'Autriche : La F1 enquête sur des comportements " inacceptables " de fans©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le dimanche 10 juillet 2022 à 15h48

Ce dimanche, via son compte Twitter officiel, la Formule 1 a indiqué enquêter sur des comportements « inacceptables » de fans, du côté du Grand Prix d'Autriche.



Des comportements qui font donc parler, du côté du Grand Prix d'Autriche, autour du circuit de Spielberg. Ce dimanche, via son compte Twitter officiel, la Formule 1 a publié un communiqué dans lequel le promoteur condamne certains comportements de supporters présents sur place, lors de ce week-end de course. Des comportements jugés "inacceptables" et qui ont ainsi commencé à être examinés par la F1. Sur les réseaux sociaux, ce sont de nombreux messages, comportant des insultes sexistes, racistes et homophobes, et adressés à certains pilotes mais également à d'autres fans, qui sont ainsi apparus. Dans son fameux communiqué, la Formule 1 indique ainsi notamment avoir été mise au courant, et ce dès les premiers essais de ce vendredi, que "certains fans ont fait l'objet de commentaires complètement inacceptables de la part d'autres fans". Avant de poursuivre : "Nous en avons parlé au promoteur (local) et les services de sécurité. Nous allons parler à ceux qui ont rapporté ces incidents et nous prenons cela très au sérieux. Ce type de comportement est inacceptable et ne sera pas toléré. Tous les fans doivent être traités avec respect."

Une affaire qui fait réagir Hamilton

Une affaire qui a même fait réagir Lewis Hamilton. A ce sujet, le Britannique, septuple champion du monde mais surtout très engagé contre le racisme, s'est exprimé sur son compte Instagram officiel, indiquant ainsi notamment : "Dégoûté d'apprendre que certains supporters sont confrontés à des comportements racistes, homophobes et en général agressifs sur le circuit ce weekend. S'il vous plait, si vous voyez que cela se produit, dites-le aux services de sécurité du circuit et sur @f1. Nous ne pouvons rester sans agir et laisser cela continuer." Comme chaque année, du côté de l'Autriche, environ 50 000 fans néerlandais, la plupart tout d'orange vêtus, sont venus soutenir leur petit protégé, à savoir le Néerlandais Max Verstappen, pensionnaire de l'écurie locale Red Bull.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.