GP d'Australie : Une course sans une écurie aurait été "injuste" selon F.Vasseur

GP d'Australie : Une course sans une écurie aurait été "injuste" selon F.Vasseur©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 mars 2020 à 17h10

Alors que McLaren a dû déclarer forfait pour le Grand Prix d'Australie face à un cas de Covid-19, le patron de l'écurie Alfa Romeo Frédéric Vasseur a assuré que l'annulation de la première manche de la saison était justifiée par l'équité sportive.

Après bien des palabres et autres tergiversations, l'information est tombée deux heures avant les premiers essais libres. Comme bien d'autres disciplines aux quatre coins du monde, la Formule 1 a dû renoncer au début de sa saison 2020 face à la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. Une des raisons liées à cette décision est le cas positif décelé au sein de l'écurie McLaren qui, dans la foulée, a annoncé son retrait du Grand Prix d'Australie, initialement prévu ce week-end à Melbourne. S'il y a eu des dissensions au sein du paddock, certaines écuries voulant lancer le week-end quand d'autres voulaient plier bagage au plus vite, la décision de l'écurie de Woking a pesé.


Vasseur : « C'était la bonne décision »

Interrogé par le magazine britannique Autosport, le directeur de l'écurie Alfa Romeo, le Français Frédéric Vasseur, a confirmé avoir voulu protéger son équipe mais également n'avoir pas voulu mettre McLaren en difficulté. « En tant que compétiteur, il est difficile de prendre ce genre de décision, confie l'ancien patron de l'écurie Renault. Mais, avant tout, nous devons penser à nos employés, à la sécurité des fans, à l'image de la discipline, à l'image des sponsors, et aussi à McLaren, parce qu'il aurait été un peu injuste de les laisser se retirer seuls. Je pense que c'était la bonne décision. » Une décision dont Frédéric Vasseur a également regretté le côté tardif. « Ce n'est pas facile pour le team, parce que tout le monde s'est démené pour être à l'heure à Melbourne, au niveau de l'équipe de course mais aussi à l'usine. Mais il fallait prendre la décision. Il est peut-être dommage que ce soit un peu trop tard, mais ça a explosé si rapidement. » La question est de savoir quand la saison 2020 va être lancée et, face à l'incertitude liée à la crise sanitaire actuelle, aucune date ne pourra être gravée dans le marbre avant de longues semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.