GP d'Abu Dhabi : Les réclamations de Mercedes rejetées, un appel va être interjeté

GP d'Abu Dhabi : Les réclamations de Mercedes rejetées, un appel va être interjeté©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 12 décembre 2021 à 19h35

Contestant le comportement de Max Verstappen en fin de course et les décisions de la direction de course, l'écurie Mercedes a vu ses deux réclamations être rejetées par les commissaires de la FIA. Un appel va être interjeté par la formation allemande contre la deuxième décision.



L'écurie Mercedes ne digère absolument pas la fin du Grand Prix d'Abu Dhabi ! Alors que Lewis Hamilton a dominé de la tête et des épaules la dernière manche de la saison et se dirigeait tranquillement vers un huitième titre de champion du monde, les derniers tours ont été chaotiques. Après l'accident de Nicholas Latifi, la direction de course a immédiatement neutralisé la course avec l'intervention de la voiture de sécurité. Alors que le Britannique est resté en piste avec des pneus très usés, Max Verstappen est passé par les stands pour chausser des pneus tendres avec l'espoir que la course soit relancée pour un ou deux tours. C'est alors que Michael Masi et ses équipes ont donné des signaux indiquant que la course n'allait pas reprendre en interdisant aux retardataires de récupérer leur tour de retard. Une décision qui a été inversée dans l'avant-dernier tour puis l'ordre a été donné de faire rentrer la voiture de sécurité et de relancer la course pour un dernier tour. Max Verstappen a alors saisi sa chance, doublant Lewis Hamilton pour aller chercher la victoire et son premier titre de champion du monde. Toutefois, le résultat de la course est pour le moment à mettre au conditionnel.

Mercedes vent debout contre Verstappen et la direction de course

En effet, l'écurie Mercedes a déposé quelques minutes après l'arrivée deux réclamations pouvant remettre en cause la victoire de Max Verstappen. Tout d'abord, l'équipe dirigée par Toto Wolff a invoqué l'Article 48.8 du règlement sportif de la F1 à l'encontre du pilote néerlandais. Par ce biais, Mercedes conteste le comportement de Max Verstappen juste avant la relance de la course. En effet, on a vu le pilote Red Bull Racing venir aux côtés de Lewis Hamilton et le Néerlandais n'est pas passé loin de le doubler avant que la relance de la course soit effective. La deuxième réclamation déposée par Mercedes concerne le classement du Grand Prix et invoque l'article 48.12 de ce même règlement sportif. Dans ce cas, l'écurie allemande conteste le fait que seuls les retardataires placés entre Lewis Hamilton et Max Verstappen aient été autorisés à doubler la voiture de sécurité et pas l'intégralité des pilotes à plus d'un tour du leader. Afin de s'expliquer à ce sujet, les représentants des écuries Mercedes et Red Bull Racing ont été convoqués par les commissaires. Alors que personne ne voulait un tel scenario, le titre de champion du monde pourrait bien se jouer sur tapis vert.


Mercedes ne compte pas en rester là

Dans ces dossiers très sensibles, les décisions des commissaires de la FIA sont attendues et la première a concerné la réclamation à l'encontre de Max Verstappen. Toutefois, s'il a été admis que le Néerlandais est passé quelques instants devant la monoplace de Lewis Hamilton, il a été considéré que cela a été fait dans un contexte d'accélérations et de freinages répétés. De plus, les commissaires ont considéré que Max Verstappen n'ayant pas été devant son rival au moment de la relance, cela ne justifiait pas la moindre pénalité à l'encontre du pilote de l'écurie Red Bull Racing. Les tentatives de Mercedes pour inverser le résultat du Grand Prix d'Abu Dhabi n'ont pas été couronnées de succès. En effet, la deuxième réclamation déposée par l'écurie allemande a également été rejetée. En effet, les commissaires de la FIA ont décidé que les procédures prévues par le règlement sportif de la F1 ont été suivies à la lettre. De plus, ces derniers ont assuré que modifier le classement de la course en prenant celui établi à l'issue de l'avant-dernier tour n'était pas approprié. Toutefois, la procédure n'est pas terminée puisque Mercedes a d'ores-et-déjà affirmé vouloir faire appel de cette deuxième décision. Rien n'est donc encore joué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.