Formule 1 - Ferrari : Vers un retour de Todt ?

Formule 1 - Ferrari : Vers un retour de Todt ?©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 08 décembre 2021 à 12h40

A en croire les informations du Corriere della Sera, Jean Todt pourrait effectuer son grand retour au sein de l'écurie Ferrari, après la fin de son mandat à la tête de la FIA.



Et si Jean Todt faisait son grand retour chez Ferrari ? A en croire les informations du Corriere della Sera dévoilées ce mercredi matin, Jean Todt saurait déjà où rebondir. En effet, son mandat à la présidence de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) prendra officiellement fin le 17 décembre prochain. Un poste que le principal intéressé occupait alors depuis l'année 2009. Le Français pourrait retourner au sein de l'écurie de Formule 1 Ferrari, à compter de la saison 2022. A ce propos, les deux parties auraient d'ailleurs même eu déjà des discussions. Le premier contact remonterait même d'ailleurs à la toute dernière édition des 24 Heures du Mans. Jean Todt connaît parfaitement bien la Scuderia pour y avoir déjà officié entre les années 1993 et 2009.

Rien n'est encore fait pour ce retour

Après une première discussion entre le principal intéressé et John Elkann, le président de Ferrari, d'autres ont ensuite eu lieu, toujours selon le quotidien italien. En cas de retour de Jean Todt au sein de la prestigieuse écurie, le Corriere della Sera croit savoir dans quel rôle ce serait : « Celui d'un « super consultant », un peu comme l'était Niki Lauda chez Mercedes. Ce serait notamment pour avoir un poids politique plus important. Todt allègerait les tâches du président Elkann, et soutiendrait dans ce sens celui du team principal Mattia Binotto, évitant ainsi les indemnités d'un administrateur délégué, mais celles aussi de team principal, un rôle que Todt a déjà occupé par le passé. » Toutefois, John Elkann n'aurait pas encore donné son approbations pour cet incroyable et possible retour. Lorsqu'il était au sein de la Scuderia, Jean Todt a remporté pas moins de quatorze titres, dont cinq championnats du monde des pilotes pour le seul Allemand Michael Schumacher, sans oublier six championnats du monde des constructeurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.