Ferrari : Prudent, Mattia Binotto compte vivre une saison moins compliquée

Ferrari : Prudent, Mattia Binotto compte vivre une saison moins compliquée©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 26 février 2021 à 16h55

S'il assure que l'objectif de Ferrari reste la victoire, Mattia Binotto a confié en marge de la présentation de l'écurie italienne ce vendredi que l'objectif sera de faire mieux qu'en 2020.

Ferrari veut absolument oublier la saison 2021. Avec une monoplace mal née et peu compétitive, l'écurie de Maranello n'a pu glaner que trois podiums en dix-sept Grands Prix. Si l'écurie de Maranello ne présentera sa SF21 que le 10 mars prochain, elle a tout de même introduit son équipe 2021 ce vendredi, et notamment son duo de pilotes renouvelé avec Carlos Sainz Jr qui a rejoint Charles Leclerc en remplacement de Sebastian Vettel, dont le contrat n'a pas été prolongé et qui a rejoint Aston Martin. A l'occasion de cette présentation, le directeur de la Scuderia Ferrari Mattia Binotto n'a pas caché la déception que la saison 2020 a pu être et que, pour 2021, le dirigeant suisse assure qu'il « n'est pas envisageable de répéter un tel mauvais résultat ». Assurant être conscient de ses responsabilités, Mattia Binotto ajoute que « ce n'est pas de la pression que je ressens mais de la responsabilité et de la fierté ». Mais la prudence reste de mise en raison de monoplaces 2021 qui seront des évolutions de celles utilisées en 2020. « Ce qui va nous aider à redresser la tête en 2021, c'est notre volonté de gagner. Je ne vais pas m'avancer et dire que nous allons gagner, nous devons rester réalistes, tempère le patron de la Scuderia Ferrari. Des monoplaces ont été très, très fortes la saison passé et avec le développement qui a été partiellement gelé, elles seront à coup sûr de nouveau très fortes en 2021. »


Ferrari pense avoir comblé son déficit

Dès les premiers essais à Barcelone l'an passé, Ferrari a compris les défauts de conception de la SF1000. « Je pense que, la saison passée, notre principal problème était la vitesse de pointe en ligne droite, pas seulement la puissance, a assuré Mattia Binotto. C'était un problème de puissance et de trainée. » Alors que la marque italienne a développé un nouveau moteur à même de récupérer la puissance perdue entre 2019 et 2020, les possibilités de développement permises par le règlement 2021 ont permis aux ingénieurs de l'écurie de Maranello de revoir certaines parties critiques de la monoplace du point de vue aérodynamique. « Nous avons beaucoup travaillé sur le moteur et l'aérodynamique de la monoplace. Au vu des données, je pense que nous avons récupéré beaucoup de vitesse en ligne droite, ajoute le patron de la Scuderia Ferrari. C'est pour cela que je m'attends à ce que cela ne soit pas autant un problème qu'auparavant. Nous espérons être compétitifs mais ce ne sera qu'une fois arrivés à Bahreïn que nous le saurons, car c'est toujours lié à ce que les autres peuvent faire. » Mais un des soucis auquel toutes les écuries vont devoir faire face cette saison, c'est de mener de front l'amélioration de la monoplace 2021 et le développement du modèle 2022, répondant à un règlement technique fondamentalement différent. Du côté de Ferrari, la donne est assez claire. « Pendant l'année 2021, nous nous concentrerons sur le développement de la monoplace pour 2022, assure Mattia Binotto. Ce sera notre principal objectif donc nous ne perdrons pas beaucoup de temps sur le modèle 2021 durant la saison. » Si la SF21 n'est pas à la hauteur des attentes, la saison de Charles Leclerc et de Carlos Sainz Jr pourrait s'avérer très longue...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.