F1 : Wolff ne veut pas parler d'un possible titre au rabais

F1 : Wolff ne veut pas parler d'un possible titre au rabais©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le mardi 04 août 2020 à 23h55

Alors que Mercedes domine outrageusement ce début de saison 2020 en Formule 1, Toto Wolff, le patron de l'écurie allemande, se défend contre l'idée d'un titre au rabais à cause de la pandémie de coronavirus dans le monde.



Pour défendre les intérêts de Mercedes, Toto Wolff est monté au créneau. Alors que l'écurie allemande survole ce début de saison 2020, avec quatre pole positions, quatre victoires en autant de Grands Prix et donc la 1ere place au classement des pilotes et des contructeurs, le directeur autrichien s'est exprimé car certains parlent déjà d'un possible futur titre au rabais à cause de la saison raccourcie, suite à la pandémie de coronavirus dans le monde. « Je ne pense pas qu'un titre de champion vaille moins qu'un autre. Vous pouvez vous dire qu'un championnat plus court signifie que vous pouvez vous permettre moins de fautes et d'abandons en course. Pour nous et certainement pour les observateurs de ce sport, c'est aussi valorisé qu'un autre. Nous ne sommes pas encore titré parce que vous devez toujours être dans le doute et gardez les deux pieds sur terre. Ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini », a notamment expliqué Wolff, lors d'un podcast de la BBC.

Silvertone, « la fin la plus dramatique »

Par la suite, le directeur de Mercedes est revenu sur la folle fin de GP de Grande-Bretagne, dimanche dernier. L'intéressé a notamment parlé de « la fin la plus dramatique dont je me souvienne », à propos de la victoire de Lewis Hamilton sur trois roues dans le dernier tour. « Vous apprenez avec l'expérience et vous développez une certaine résilience. Dans cette situation de crise, vous voyez que le pneu est parti et vous devez faire attention qu'il ne parte pas complètement car alors vous ne pouvez plus l'utiliser dans les virages. Il a juste trouvé le bon mélange entre aller assez vite pour franchir la ligne en premier et de l'autre côté s'assurer que le pneu ne se délamine pas », a par la suite confié l'Autrichien, à propos de la fin de course de Lewis Hamilton. En attendant, alors que la saison pourrait faire entre 13 et 16 GP, Mercedes semble intouchable sur les deux classements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.