F1 : Vettel " ravi de tourner la page "

F1 : Vettel " ravi de tourner la page "©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 04 mars 2021 à 12h37

Nouveau pilote de l'écurie Aston Martin, Sebastian Vettel a présenté sa nouvelle voiture, mercredi. Après une dernière année compliquée chez Ferrari, le pilote allemand s'engouffre dans sa nouvelle aventure avec appétit.



Aston Martin est de retour en Formule 1. La marque va retrouver les circuits après une minuscule expérience de cinq Grand Prix en... 1959-1960. A l'époque, elle avait signé une 6eme place comme meilleur résultat. En fait, Racing Point a changé de nom et s'est offert un quadruple champion du monde : Sebastian Vettel. Par l'intermédiaire de la comédienne Gemma Arterton, l'écurie britannique a présenté mercredi en grande pompe sa voiture, l'AMR21, qui sera également pilotée par le fils du patron, Lance Stroll.

Vettel « impatient de rouler avec » le moteur Mercedes

Après avoir été poussé dehors par Ferrari, Vettel est reparti pour une nouvelle aventure. « J'ai beaucoup de choses à apprendre : il faut que je m'habitue. Il faut découvrir l'environnement, même s'il est plus petit que les précédentes écuries que j'ai fréquentées (Red Bull, Ferrari), la philosophie générale de travail et même le moteur. C'est la première fois que je vais rouler avec un Mercedes, a confié l'Allemand selon des propos relayés par L'Equipe. C'est intéressant, parce que ce moteur est censé être le meilleur. Je suis impatient de rouler avec. Pour moi, c'est un nouveau départ ».

« Je ne crois pas que ce soit une question d'âge »


Passer d'une grosse maison comme la Scuderia à Aston Martin peut-il être un peu délicat ? « Tout va un peu dans mon sens, répond Vettel. Je vous rappelle que le budget cap entre en vigueur cette année, ce qui signifie que les petites équipes peuvent dépenser autant que les grosses puisque le montant est plafonné (145 millions de dollars cette année). Je sais que le voyage sera long, mais je suis heureux d'en être et d'y participer ». L'ambition de l'écurie est de « jouer le titre mondial d'ici trois à cinq ans », a lancé la patron Otmar Szafnauer. Agé de 33 ans, le champion du monde 2010, 2011, 2012 et 2013 sera-t-il encore là ? « Je ne crois pas que ce soit une question d'âge. Je ne suis pas encore le plus vieux au départ. Je pense plutôt qu'il s'agit d'envie. Pour l'instant, je l'ai », argue le pilote allemand. Lewis Hamilton, septuple champion et lauréat ces quatre dernières années, a, il est vrai, 36 ans...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.