F1 : Verstappen entarte Coulthard pour ses 50 ans

F1 : Verstappen entarte Coulthard pour ses 50 ans©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 27 mars 2021 à 18h20

Max Verstappen, qui a régné sur les qualifications du premier Grand Prix de la saison samedi, à Bahreïn, ne s'est pas seulement payé Lewis Hamilton en piste. Il s'est aussi littéralement offert le néo-cinquantenaire David Coulthard.



Tout à sa joie d'avoir obtenu la pole position avec la manière samedi à Bahreïn, avec près de quatre dixièmes d'avance sur Lewis Hamilton, Max Verstappen a bouclé son début de soirée (en heure locale) en beauté : face à David Coulthard, qui venait de procéder à la traditionnelle interview des trois premiers sur la grille à la sortie des voitures, le prodige néerlandais de Red Bull a été chargé de remettre le gâteau d'anniversaire pour les 50 ans de son illustre interlocuteur. Un peu plus tôt, Valtteri Bottas, troisième, avait déjà demandé à l'ancien pilote écossais s'il souhaitait une chanson - poliment refusée. Puis Max Verstappen est donc revenu, mais il ne s'est pas contenté d'offrir le gâteau à Coulthard : il a évidemment profité de l'occasion pour l'entarter !

"Ils m'ont demandé de le faire", s'est faussement défendu le pilote Red Bull, après avoir piqué un sprint pour éviter la contre-attaque de Coulthard, dans la bonne humeur générale bien sûr. Auparavant, pour analyser sa belle performance qui est venue confirmer la tendance des tests hivernaux et des premiers essais libres de la saison, vendredi puis samedi, Max Verstappen se disait "très heureux" : "Nos premiers tests étaient intéressants, mais sans aucune garantie. La voiture était très agréable. J'attends la course avec impatience, j'espère juste un bon premier tour et un bon départ. La voiture fonctionne bien." Lewis Hamilton n'a pu que saluer son concurrent : "Félicitations à lui, il a été tellement rapide... J'ai tout donné, ce n'était malheureusement pas suffisant. C'est déjà très bien de se rapprocher autant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.