F1 : Un retour en 2023, l'ambition de Giovinazzi

F1 : Un retour en 2023, l'ambition de Giovinazzi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 27 décembre 2021 à 18h46

Alors qu'il a perdu son baquet chez Alfa Romeo Racing pour 2022 et qu'il va rebondir chez Dragon en Formule E, Antonio Giovinazzi assure qu'il n'en a pas encore terminé avec la F1 et veut revenir.



Antonio Giovinazzi n'est pas prêt à tourner le dos à la F1. L'Italien, qui a pris part à 62 Grands Prix entre 2017 et 2021 avec l'écurie Alfa Romeo Racing, n'a pas été prolongé par la formation basée à Hinwil. En effet, Ferrari n'ayant plus un droit de regard sur un de ses baquets, l'écurie dirigée par Frédéric Vasseur a fait le choix du jeune pilote chinois Guanyu Zhou pour accompagner Valtteri Bottas en 2022. Toutefois, le pilote italien compte bien faire en sorte que son passage en Formule E chez Dragon la saison prochaine ne soit qu'une parenthèse. « Pour l'instant, je m'en vais, a-t-il récemment confié au site officiel de la Formule 1. Sur les réseaux sociaux, j'ai publié ma première photo prise au volant d'une monoplace de F1 quand j'avais trois ans. Ma dernière image dans une F1 n'est pas pour cette année. » Prenant exemple sur Esteban Ocon ou, plus récemment sur Alex Albon, Antonio Giovinazzi ne perd pas espoir de retrouver un baquet plus tard dans sa carrière.

Giovinazzi : « Garder le contact avec le paddock »

Pour 2022, en parallèle de son engagement dans le championnat de monoplaces électriques, Antonio Giovinazzi s'était donné pour objectif de « garder le contact avec le paddock de la F1 », assurant que « c'est important de rester proche et de voir s'il y aura une opportunité pour 2023 ». L'Italien a été entendu puisque, sur la moitié des Grands Prix disputés la saison prochaine, il sera le troisième pilote de la Scuderia Ferrari mais également des écuries clientes du constructeur italien, Alfa Romeo Racing et Haas. Une charge qu'il partagera avec Mick Schumacher.« On ne sait jamais ce qui va se passer en F1 », ajoute Antonio Giovinazzi qui peut compter sur le soutien de la firme de Maranello pour son avenir. « On y travaille et je suis heureux de continuer avec eux », a-t-il affirmé. Toutefois, avec les places disponibles en Formule 1 qui sont rares et convoitées, rien n'indique que le natif de Martina Franca puisse faire un retour à temps plein dans la discipline dès 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.