F1 - Saison 2022 : Sept ou huit qualifications sprint au programme

F1 - Saison 2022 : Sept ou huit qualifications sprint au programme©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 04 octobre 2021 à 14h26

Alors que le calendrier 2022 sera révélé le 15 octobre prochain, le patron de la Formule 1 Stefano Domenicali a confié à Sky Sports qu'il comporterait 23 Grands Prix, dont un tiers avec des qualifications sprint.


Cette saison, la F1 a innové en mettant en place une qualification sprint lors de trois Grands Prix. La saison prochaine, il y en aura encore plus ! Alors que Silverstone et Monza ont déjà été le théâtre de ce nouveau format de qualifications, qui consiste à organiser une qualification « classique » avec Q1, Q2 et Q3 le vendredi qui détermine la grille de départ pour une course de 100 kilomètres disputée le samedi, qui détermine à son tour la grille de départ du Grand Prix et qui offre des points aux trois premiers, et que Sao Paulo en organisera également un à la mi-novembre pour le Grand Prix du Brésil, ce sont un tiers des courses qui seront concernées la saison prochaine. Le calendrier 2022 sera dévoilé le 15 octobre, et on sait déjà qu'il comptera 23 courses (un record), avec une ouverture en mars au Bahreïn et une clôture à la mi-novembre à Abu Dhabi, un peu plus tôt que d'habitude, afin de ne pas entrer en concurrence avec la Coupe du Monde de football au Qatar, qui débutera le 21 novembre. Stefano Domenicali a confié dans une interview à Sky Sports que sept ou huit Grands Prix auraient droit à une qualification sprint.

Domenicali : "La grande majorité des commentaires que nous avons reçus sont super positifs"

« Nous avons dit en début de saison qu'il y aurait trois tests cette année pour être sûr que nous avons le bon plan pour le futur. La grande majorité des commentaires que nous avons reçus sont super positifs. Les promoteurs sont très contents car ils ont quelque chose de nouveau et d'important le vendredi, le samedi et le dimanche. L'année prochaine, nous un avons plan et nous prendrons également en compte les points soulignés par les personnes qui n'ont pas aimé ce format. Mais de manière générale, cela a été un incroyable succès. Je peux dire que nous n'irons pas partout avec le format de qualifications sprint. C'est quelque chose que nous voulons garder pour plus ou moins un tiers des courses, avec une manière différente de donner des récompenses et des points et sur des circuits spécifiques qui font la différence. Il y a donc beaucoup de matière à réflexion. Nous impliquerons toutes les parties prenantes : diffuseurs, pilotes, équipes, promoteurs et fans. Nous n'oublierons pas que notre rôle est de prendre la bonne décision et de considérer tous les points de vue de tout le monde. » En attendant, c'est une séance de qualifications classique qui se déroulera samedi en Turquie lors de la 16eme manche de la saison. Séparés par seulement deux points au classement général à sept Grands Prix de la fin, Lewis Hamilton et Max Verstappen vont reprendre leur fantastique duel !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.