F1 - Red Bull : Horner titille Ferrari et Binotto

F1 - Red Bull : Horner titille Ferrari et Binotto©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 06 août 2022 à 12h09

Jamais avare d'un bon mot, surtout lorsque celui-ci peut calmer un adversaire, Christian Horner rappelle que l'humilité est importante. Ce qui ne l'empêche pas d'espérer maintenir son avantage sur Ferrari, ou même l'accroître.



Christian Horner aimerait que la saison 2022 confirme sa tournure, de plus en plus favorable à Red Bull et Max Verstappen. Après le Grand Prix de Hongrie de la semaine dernière et le début d'une trêve estivale d'un mois, le patron de l'écurie autrichienne n'a pas hésité (pour Motorsport.com) : "Pas une once de moi ne souhaite une lutte plus serrée avec Ferrari. L'année passée, c'était un combat de poids lourds qui a duré 22 rounds. Et je préférerais ne pas avoir à revivre ça." On s'en souvient, le pilote néerlandais avait doublé Lewis Hamilton pour être sacré dans le dernier tour de la dernière course, à Abu Dhabi. Alors, le dirigeant britannique préfère rester prudent : "Il y a encore beaucoup de courses à faire, un très long chemin à parcourir ainsi qu'une course sprint."

Christian Horner rappelle que "Ferrari est rapide et Mercedes revient dans le jeu" : "Nous ne prenons rien pour acquis." Expérimenté, il ne se prive pas d'une petite pique envers son homologue Mattia Binotto, qui n'espérait rien de moins qu'un doublé au Hungaroring : "Même si nous avions gagné d'un tour, j'aurais tout de même toujours été naturellement prudent. Je n'aurais jamais prétendu que nous allions finir premier et deuxième à la prochaine course. C'est la façon dont nous courons. Nous nous concentrons là où nous sommes et nous prenons chaque course comme elle vient." La deuxième partie de saison est désormais bien entamée, avec un total de treize courses bouclées sur un total de 23, et Max Verstappen compte 80 points d'avance sur Charles Leclerc (et Red Bull 97 unités d'avance sur Ferrari).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.