F1 - Red Bull : Christian Horner ne s'inquiète pas pour l'avenir

F1 - Red Bull : Christian Horner ne s'inquiète pas pour l'avenir©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 02 octobre 2020 à 15h57

Suite à l'annonce choc de Honda de quitter la Formule 1 à la fin de la saison 2021, le patron de Red Bull Christian Horner ne veut pas s'inquiéter pour l'avenir.

Si l'annonce du départ de Honda du monde de la Formule 1 fin 2021 a créé un choc dans les paddocks ce vendredi, l'écurie Red Bull, l'une des deux équipes sous contrat avec le motoriste (avec AlphaTauri), savait depuis le mois d'août que la firme japonaise réfléchissait à changer de stratégie et pourquoi pas à quitter la F1. Christian Horner, le patron de l'écurie autrichienne, a donc pris acte de cette décision, mais ne veut pas s'inquiéter pour l'avenir.

"Nous allons prendre le temps pour évaluer et trouver la solution la plus compétitive"

« En tant qu'équipe, nous comprenons à quel point il a été difficile pour Honda Motor Company de prendre la décision de se retirer de la Formule 1 à la fin de la saison 2021. Le changement d'orientation au sein de l'industrie automobile a conduit à la décision de Honda de redéployer ses ressources et nous comprenons et respectons le raisonnement sous-jacent. Leur décision présente des défis évidents pour nous en tant qu'équipe, mais nous avons déjà vécu cela et avec notre force en profondeur, nous sommes bien préparés et équipés pour répondre efficacement, comme nous l'avons prouvé dans le passé. Notre objectif commun pour le reste des saisons 2020 et 2021 est inchangé, se battre pour les victoires et être à la lutte pour le championnat. En tant que signataire du dernier accord Concorde de Formule 1, Red Bull Racing reste engagé dans ce sport à long terme et nous sommes impatients de nous lancer dans une nouvelle ère d'innovation, de développement et de succès. En tant qu'équipe, nous allons maintenant prendre le temps qui nous est imparti pour évaluer et trouver la solution de puissance la plus compétitive pour 2022 et au-delà. Bien que nous soyons déçus de ne pas poursuivre notre partenariat avec Honda, nous sommes extrêmement fiers de notre succès commun, avec cinq victoires et 15 podiums pour les deux équipes appartenant à Red Bull et nous remercions tout le monde chez Honda pour leurs efforts et leur engagement extraordinaires. »

Un retour avec Renault ?

Red Bull, qui est engagé en Formule 1 jusqu'en 2025, va donc se mettre à la recherche d'un nouveau motoriste, qui sera forcément Renault, Mercedes ou Ferrari, déjà présents dans les paddocks, puisque l'écurie n'aura pas le temps d'en trouver un autre d'ici 2022. Si Red Bull, motorisé par Renault de 2007 à 2018, ne parvient pas à trouver un accord avec Mercedes ou Ferrari, l'écurie autrichienne devra forcément, comme le veut le règlement, être motorisée par Renault, qui est actuellement le motoriste qui équipe le moins d'écurie (McLaren et Renault). Mais cela s'était plutôt mal terminé entre les Français et les Autrichiens en 2018...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.