F1 : Quand Verstappen insulte violemment Stroll

F1 : Quand Verstappen insulte violemment Stroll©Media365

Paul Rouget : publié le samedi 24 octobre 2020 à 12h18

Impliqué dans un accrochage avec Lance Stroll vendredi lors des essais libres 2 du Grand Prix du Portugal, Max Verstappen a refusé de s'excuser pour son choix de mots après avoir violemment insulté le Canadien.



C'était le deuxième drapeau rouge de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix du Portugal vendredi. Le premier avait impliqué Pierre Gasly, qui s'était arrêté à temps sur le côté de la piste avant de s'extirper de sa voiture en flammes ! Et puis il y eut cet accrochage bête entre Max Verstappen et Lance Stroll, le Néerlandais venant percuter le Canadien dans un virage avant de copieusement l'insulter à la radio. "Est-ce que ce p*tain de mec est aveugle ? C'est quoi son p*tain de problème ? Mon Dieu. Quel attardé. J'ai des dégâts. Quel mongolien, je te jure", a-t-il notamment lâché, hors de lui. Un choix de mots qui a fait polémique, mais pour lequel Verstappen a refusé de s'excuser. "J'étais tellement surpris qu'il tourne alors que j'arrivais à sa hauteur. Je ne sais pas où je pouvais aller. C'était vraiment inutile."

"Une incompréhension"

Entendus par les commissaires de course, les deux pilotes n'ont pas été sanctionnés. "Lors de leur audition, les pilotes ont admis que cet accident était le résultat d'une incompréhension entre eux, et qu'ils auraient tout les deux pu l'éviter avec le recul", a-t-on ensuite appris dans un communiqué de la commission de course. Un incident qui n'a pas empêché Verstappen d'être le deuxième pilote le plus rapide du jour, derrière Valtteri Bottas, sur un circuit de l'Algarve qui s'apprête à accueillir le premier Grand Prix de Formule 1 de son histoire, dans un pays où il n'y en a plus eu depuis 1996. Troisième au championnat du monde, le pilote Red Bull, deuxième lors des deux derniers Grands Prix, en Russie et en Allemagne, n'est plus qu'à 14 points de Bottas, et à 83 d'un Lewis Hamilton qui fonce vers son septième titre de champion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.