F1 - Prost : "Il faudra laisser vivre Mick Schumacher"

F1 - Prost : "Il faudra laisser vivre Mick Schumacher"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 05 décembre 2020 à 22h48

Mick Schumacher pilotera donc une F1 en 2021. A 21 ans, le fils de Michael sera dans le baquet d'une Haas, l'écurie filiale de Ferrari. Alain Prost, toujours actif chez Renault, parle de lui ainsi que de Romain Grosjean et Lewis Hamilton.



Alain Prost sait que l'arrivée de Mick Schumacher en F1, la saison prochaine chez Haas, suscitera des attentes inconsidérées, comme il l'a confié au Parisien : "Ce nom est lourd à porter pour lui, depuis longtemps. Avec l'accident de son papa, c'est encore plus compliqué. J'ai connu Mick quand il était bébé, j'ai appris à le connaître mieux récemment. C'est vraiment un garçon super, au top. Il a bien compris comment gérer cette association avec son papa par rapport à son palmarès, son accident. Il faudra le laisser tranquille, même si ce sera compliqué compte tenu de qui il est. Il faudra le laisser vivre seul au début. Il mérite d'être en F1, et pas seulement pour son nom." Mick Schumacher, champion de F3 en 2018, est favori pour être sacré champion de F2 dimanche à Bahreïn (il mène le classement).

"J'ai toujours refusé que mon fils regarde un de mes Grands Prix en direct"

Le quadruple champion du monde français est aussi revenu sur l'accident incroyable de Romain Grosjean, la semaine dernière : "Comment une voiture peut-elle brûler aussi facilement et si vite ? Comment peut-elle se couper en deux ? Il faut toujours limiter les risques au maximum, et c'est ce qui est fait. A mon époque, on savait qu'on risquait ce genre de choses régulièrement parce qu'on le voyait autour de nous. Nous y étions préparés, ce qui n'est plus le cas des nouvelles générations. Moi, pour vous raconter une anecdote, j'ai toujours refusé que mon fils Nicolas regarde un de mes Grands Prix en direct, parce qu'il ne comprenait pas forcément les risques qu'on prenait."


Quant à Lewis Hamilton, Alain Prost fait le parallèle avec ses propres succès : "Il est au sommet de son art, et dans la position psychologique dans laquelle il est, il a une tranquillité d'esprit au niveau de son pilotage qui fait qu'il est encore plus fort qu'il ne le pense. J'ai vécu ça, je sais de quoi je parle. Sauf s'il a le Covid tous les quinze jours, il n'y a pas trop d'espoir en 2021 que les autres arrivent à son niveau. Avec les changements de règlement, on verra plutôt ça pour 2022."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.