F1 : Pourquoi Ferrari est de retour au premier plan selon Alesi

F1 : Pourquoi Ferrari est de retour au premier plan selon Alesi©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 09 avril 2022 à 11h28

Ferrari retrouve le devant de la scène, pour le plus grand plaisir des tifosi et de Jean Alesi, l'ancien pilote français de la Scuderia.



Ferrari est décidément en verve depuis le coup d'envoi de la saison 2022. Alors que Charles Leclerc a remporté le premier Grand Prix de Bahreïn et occupe la tête du Championnat du monde devant Max Verstappen (vainqueur du 2eme GP en Arabie Saoudite), la Scuderia trône en tête du classement des constructeurs avec 78 points et 40 unités d'avance sur Mercedes. La firme de Maranello a signé un nouveau coup d'éclat, samedi sur la troisième épreuve de la saison puisque Leclerc a réalisé la pole position au Grand Prix d'Australie. La 2eme du Monégasque cette saison et la 11eme de sa carrière. Il s'élancera donc en tête dimanche (7 heures) pour tenter d'augmenter son avance et continuer d'entretenir le rêve d'un premier sacre de Ferrari depuis 2007.

Des voitures « les mieux adaptées aux nouvelles normes »


La firme au cheval cabré est de retour au premier plan, ce qui réjouit un ancien de la maison, Jean Alesi. « Pour Ferrari, il y a eu un électrochoc il y a deux ans quand l'écurie n'est pas montée une seule fois sur le podium durant toute la saison. Ce manque de performance n'est pas dans ses habitudes. Il fallait réagir et les dirigeants ont attendu que le nouveau règlement entre en vigueur en 2022 pour rebondir et revenir au premier plan », relève le Français dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, samedi matin. « C'est simple : Ferrari a anticipé les normes 2022 et très bien travaillé pour être au top dès que ce règlement serait imposé. L'écurie a aussi un avantage : la Scuderia maîtrise tout son processus. Elle a donc conçu sans rien demander à personne un moteur performant et un remarquable châssis. Ses voitures sont, je trouve, les mieux adaptées aux nouvelles normes », poursuit l'ancien pilote vainqueur du Grand Prix du Canada en 1995.

Alesi voit Ferrari encore gagner en Australie

Ce retour d'une institution comme Ferrari sur le devant de la scène fait parler et plaisir. « Ça s'appelle le respect. L'année dernière, on a vu le duel Red Bull-Mercedes avec deux adversaires qui auraient fait n'importe quoi pour gagner. Il y avait presque de la haine entre eux. Quand Ferrari et Charles Leclerc ont gagné à Barheïn, tout le monde l'a accepté parce que quand une Ferrari gagne, cela fait plaisir à tout le monde, parfois même aussi aux autres équipes. Dans la rue, tout le monde se retourne quand passe une Ferrari, c'est juste magique. Il n'y a pas d'autre voiture qui fasse cet effet-là à chaque fois », souligne Jean Alesi qui estime que le succès de la Scuderia peut durer. « Moi, j'y crois et même plus que jamais. Je les vois même encore gagner ce week-end en Australie », pronostique celui qui a conduit une voiture rouge entre 1991 et 1995.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.