F1 : Pourchaire va-t-il rejoindre Gasly et Ocon en 2022 ?

F1 : Pourchaire va-t-il rejoindre Gasly et Ocon en 2022 ?©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 10 novembre 2021 à 18h20

S'il reste encore un baquet libre en F1 pour la saison 2022, du côté d'Alfa Romeo, Théo Pourchaire va probablement devoir encore patienter pour parfaire sa formation, bien qu'il se dise prêt à relever le défi.



Après Pierre Gasly (AlphaTauri) et Esteban Ocon (Alpine) verra-t-on bientôt une troisième pilote français en Formule 1 ? La question peut en effet se poser après la très belle saison de Théo Pourchaire en F2. A seulement 18 ans et pour sa première année dans cette catégorie, le natif de Grasse s'est illustré en remportant deux victoires, à Monaco et à Monza, et occupe actuellement la cinquième place du championnat. Alors qu'il reste encore un baquet de libre en F1 pour la saison 2022 du côté de chez Alfa Romeo, qui a annoncé l'arrivée du Finlandais Valtteri Bottas mais n'a pour le moment rien officialisé à propos de l'avenir de l'Italien Antonio Giovinazzi, le nom du Français est évoqué. Cependant, l'idée serait de patienter et de continuer sa formation. « Je veux à tout prix que Théo ait toutes les armes en main pour arriver en F1. On réfléchit en ce moment à lui faire un programme d'essais solide en F1 pour bien le préparer », a d'ailleurs reconnu récemment Frédéric Vasseur, le patron de l'écurie Alfa Romeo, sur Canal+.

« C'est comme ça, c'est un monde compliqué »

Pour Eurosport, le grand espoir français a lui donné son avis sur la question. « Pour moi, je mérite ma place en F1. (...) Mais il n'y a pas que les performances qui comptent. Il y a beaucoup de paramètres. Piastri a fait une superbe saison, Zhou aussi. Lui a une belle aide en plus... ça fait partie de la F1, c'est comme ça, c'est un monde compliqué. Mais j'ai discuté avec les patrons d'Alfa Romeo Racing, ils m'ont proposé quelque chose de très bien donc je suis content. (...) Avec Frédéric Vasseur, on était totalement d'accord là-dessus. Il ne veut pas m'amener en F1 pour que je fasse deux saisons et que je sois un pilote moyen. Il veut absolument qu'on construise une histoire ensemble. Mon rêve est d'être champion du monde. Ça n'arrivera peut-être jamais mais je veux avoir le potentiel pour y arriver », a notamment confié Pourchaire, à propos de son rêve de rapidement passer dans la cour des grands. Si 2022 semble être une échéance peu tôt pour lui, le Français pourrait bien faire ses débuts en F1 en 2023...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.