F1 - Mercedes : Hamilton n'envisage pas de se retirer

F1 - Mercedes : Hamilton n'envisage pas de se retirer©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 20h11

Jeudi à la veille du coup d'envoi du Grand Prix de Turquie, Lewis Hamilton, en passe d'égaler Michael Schumacher, a fait un point sur son avenir en F1 mais aussi chez Mercedes.


Dimanche, à Istanbul, à l'occasion du Grand Prix de Turquie, 14eme manche de la saison, Lewis Hamilton (35 ans) pourrait décrocher son septième titre de champion du monde et égaler ainsi le légendaire Michael Schumacher. Voici, pour l'actualité immédiate du pilote britannique. Mais ce n'est pas la seule qui fait vibrer le paddock en cette fin d'année. Et pour cause : alors que « King Lewis » a encore amélioré son record de victoires en Grand Prix, il y a deux semaines à Imola avec un 93eme succès en carrière, son avenir au volant de Mercedes et même son avenir en F1 tiennent en haleine les spécialistes. Jeudi, à la veille du coup d'envoi de cette nouvelle étape d'une saison 2020-2021 uniquement en Europe pour le moment, le toujours sextuple champion du monde a évoqué les deux sujets. Et, à entendre le pilote le mieux payé de la catégorie, ses fans n'ont pas de souci à se faire. Certes, il n'a pas encore prolongé son contrat chez les Flèches d'Argent, mais pas de là à penser qu'il pourrait envisager de tout abandonner. « Je n'ai pas l'impression d'avoir fini. Je pense qu'il y a toujours des domaines à améliorer. J'aime la course. J'aime le défi. Et je ne pense pas que cela ne va pas changer de sitôt », a assuré Hamilton, évacuant du même coup tous ces bruits de couloir l'envoyant en retraite à la fin de l'exercice en cours.

Hamilton devrait prolonger chez Mercedes, mais pas tout de suite



De la même façon, l'avenir en F1 du natif de Stevenage semble passer par une nouvelle prolongation chez Mercedes. Même s'il ne faut visiblement pas penser qu'elle interviendra tout de suite. Le Britannique semble en effet vouloir régler certains détails au préalable. « Je cherche toujours à voir comment nous pouvons nous améliorer, a expliqué Hamilton jeudi. Comment puis-je être plus efficace et en faire plus pour les partenaires ? Comment puis-je me positionner pour en faire plus pour l'équipe ? Naturellement, je pense qu'il est facile d'aller signer cet accord et de continuer à ne pas avoir à réfléchir sur la suite (...) J'aimerais les aider à promouvoir la diversité. Il n'y en a pas assez. Il y a donc beaucoup de choses à discuter et à faire », avoue le chef de file de l'écurie allemande, qui se dit par ailleurs « très conscient de l'idée (qu'il veut) continuer avec Mercedes ». Voilà déjà une bonne nouvelle pour Toto Wolff. En attendant la signature.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.