F1 : Les préparatifs s'accélèrent pour l'arrivée d'Audi et Porsche en 2026

F1 : Les préparatifs s'accélèrent pour l'arrivée d'Audi et Porsche en 2026©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 02 mai 2022 à 16h33

Le patron du groupe Volkswagen a confirmé que ses marques Audi et Porsche se préparent activement pour une arrivée en Formule 1 dès 2026.

La Formule 1 peut bien s'attendre à voir arriver deux nouveaux motoristes en 2026. Alors que la discipline va lancer à cet horizon un nouveau règlement avec des moteurs V6 turbo disposant de systèmes hybrides plus performants et utilisant des carburants non-fossiles, le groupe Volkswagen entend bien profiter de cette opportunité pour faire son entrée dans la discipline. Quelques semaines après l'aval donné à Porsche et Audi par le Conseil de Surveillance de la firme allemande, c'est son président du directoire Herbert Diess qui a donné un peu plus de matière à ces projets. « Volkswagen ne courra pas en F1 sous son nom propre, je peux déjà vous le dire, a-t-il tout d'abord déclaré à l'occasion d'une visioconféence. Mais nos deux marques premium dans le sud de l'Allemagne ont décidé, avec notre soutien, de s'engager en Formule 1. Chez Porsche, ces projets sont déjà relativement concrets, chez Audi pas tant que ça. »

Diess : « En sport automobile, seule la F1 compte »

Alors que le groupe allemand a très souvent été la cible de rumeurs, l'objectif d'une arrivée en 2026 a été mûrement réfléchi. Une des raisons est principalement le développement de la F1 sur plusieurs marchés majeurs, dont l'Amérique du Nord. « La F1 se développe de manière extrêmement positive dans le monde entier, a noté Herbert Diess. La F1 n'a pas eu beaucoup de visibilité aux Etats-Unis pendant un long moment, mais ce qui se passe là-bas en ce moment sur le plan marketing est incroyable. » A cela s'ajoute le fait que la Formule 1 redevient la discipline dans laquelle les marques doivent être. « Si l'on regarde les plus grands sports du monde, en sport automobile, seule la Formule 1 compte, assure le dirigeant allemand. Le contraste avec les autres disciplines automobiles est également de plus en plus important. Si l'on veut faire du sport automobile, il faut être en Formule 1. C'est là que l'effet est le plus important. »

Diess : « On ne peut pas entrer en F1 chaque année »

Mais ce qui a également fait pencher la balance en faveur d'une entrée en 2026 est le changement de règlement moteur qui entrera en vigueur au même moment. « On ne peut pas entrer en F1 chaque année, a affirmé Herbert Diess. Il faut en fait un changement majeur du règlement pour y accéder, où tout le monde part pratiquement de zéro. » Affirmant qu'un nouvel entrant au cœur d'un cycle réglementaire a besoin de « cinq à dix ans pour être devant », le patron du Groupe Volkswagen a assuré qu'« on ne peut être compétitif que s'il y a un gros changement de réglementation, et c'est ce qui arrivera en 2026 lorsqu'ils accentueront la part électrique du moteur ». Toutefois, si Porsche et Audi finalisent leurs plans avec leurs potentiels partenaires, ce sera pour un engagement à long terme. « En raison du temps de développement nécessaire, il faut prendre la décision trois à quatre ans avant un tel changement réglementaire, ajoute Herbert Diess. Ça veut dire que nous pouvons décider aujourd'hui de nous engager ou non en F1 pour les dix prochaines années. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.