F1 : Les GP d'Eifel, de Portimao et d'Imola ajoutés au calendrier

F1 : Les GP d'Eifel, de Portimao et d'Imola ajoutés au calendrier©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 24 juillet 2020 à 15h55

Alors qu'Hockenheim était pressenti pour intégrer le calendrier révisé de la saison 2020, c'est bien le Nürburgring (GP d'Eifel) ainsi que Portimao (GP du Portugal) et Imola (GP d'Italie) qui ont été ajoutés au programme ce vendredi.

Le Nürburgring préféré à Hockenheim. Liberty Media, le promoteur du Championnat du Monde de F1, a annoncé vendredi le nom de trois nouveaux Grands Prix qui viendront s'ajouter à l'actuel calendrier de cette saison révisée, qui compte pour le moment dix dates avec comme dernier rendez-vous planifié à ce jour : le GP de Sotchi (Russie), le 27 septembre prochain. A ces dix dates devaient venir s'ajouter Portimao (GP du Portugal), Imola (Saint Marin) et Hockenheim. Finalement, si les deux premiers ont bien été retenus par Liberty Media et la FIA, Hockenheim, lui, s'est vu préférer le Nürburgring, qui accueillera le Grand Prix de l'Eifel le 11 octobre prochain. Le célèbre circuit situé à Nürburg, en Rhénanie-Palatinat, n'a plus hébergé la catégorie reine depuis près de sept ans et fera donc son grand retour au calendrier au détriment d'Hockenheim. En raison des restrictions sanitaires liées aux questions d'affluence, le Grand Prix d'Allemagne aurait eu de fortes chances de devoir se disputer à huis clos. Or, le directeur général du Hockheimring ne peut pas se permettre financièrement d'organiser la course sans public. « Il ne sera donc pas possible d'être à la hauteur de notre offre, qui était d'organiser un Grand Prix dans les circonstances particulières de la crise du coronavirus. Nous pouvons ainsi confirmer qu'il n'y aura pas de Grand Prix à Hockenheim en 2020 », avait assuré Jorn Teske jeudi pour le site Motorsport.com, au même titre qu'il avait déjà fait part aux instances de l'impossibilité pour Hockenheim d'accueillir l'événement dans ces conditions.

Premier GP F1 pour Portimao, deuxième GP d'Italie pour Imola 

Le Nürburgring, alternative numéro 1 en cas de défection de son voisin et grand bénéficiaire de ce forfait, ne s'en plaindra pas. Le circuit qui avait failli coûter la mort à Niki Lauda en 1976 va faire son grand retour en F1. Portimao effectuera, quant à lui, le 25 octobre prochain, ses grands débuts dans la discipline chère au sextuple champion du monde Lewis Hamilton. Les seuls GP F1 au Portugal jusqu'alors se sont en effet tous déroulés à Estoril, entre 1984 et 1996. Pour ce qui est d'Imola, il rejoindra au calendrier (le GP aura lieu le 1er novembre) Monza et le Mugello, avec désormais trois rendez-vous italiens au planning de cette saison 2020 toujours exclusivement européenne, la reprise de l'épidémie de Covid-19 ayant obligé Austin, Mexico et Sao Paulo à faire l'impasse à leur tour. Toutefois, il s'agira de la deuxième fois uniquement qu'Imola organisera un Grand Prix sous le nom de GP d'Italie. Pendant 25 ans (1981 à 2006), c'est le GP de Saint-Marin qui s'y était disputé. Pour la suite, est évoqué un double rendez-vous à Bahreïn, les 15 et 22 novembre, puis Abu Dhabi, le 8 décembre, en baisser de rideau sur cette saison qui fera date. Ce qui ferait quinze rendez-vous au total. Pour le moment, après l'ajout du GP d'Eifel, de celui du Portugal et du GP d'Italie, le total se monte à treize courses. Quoi qu'il arrive, aucun Grand Prix ne se déroulera en Amérique (Brésil, Etats-Unis, Mexique, Canada) cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.