F1 : Les chiffres derrière les 100 victoires de Lewis Hamilton

F1 : Les chiffres derrière les 100 victoires de Lewis Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le lundi 27 septembre 2021 à 16h40

Vainqueur d'un Grand Prix de Russie au dénouement rendu fou par la pluie, Lewis Hamilton est devenu le premier pilote de l'histoire de la F1 à remporter 100 Grands Prix. Retour en chiffres sur la performance du septuple champion du monde.



S'il pourrait devenir en fin de saison le premier pilote à huit titres mondiaux, Lewis Hamilton a un peu plus imposé sa marque dans l'histoire de la Formule 1 ce dimanche lors du Grand Prix de Russie. Alors que Lando Norris semblait bien parti pour signer son premier succès dans la discipline, la pluie est venue chambouler tous les plans établis et permis au pilote Mercedes, sans doute moins téméraire que son jeune compatriote, d'atteindre une barre tout simplement inédite. Après avoir ouvert son compteur un jour de juin 2007 sur le Circuit Gilles-Villeneuve, Lewis Hamilton est allé chercher au cœur du Parc Olympique de Sotchi la 100eme victoire de sa carrière en F1 à l'occasion de son 281 Grand Prix. Autrement dit, le natif de Stevenage a gagné plus d'une course sur trois depuis le début de sa carrière avec McLaren au début de la saison 2007 (35,59% de victoires pour être plus précis »). A titre de comparaison, seuls Juan Manuel Fangio (47% de victoires) et Alberto Ascari (41% de victoires) sont parvenus à faire mieux que lui... mais avec infiniment moins de départs pris.

Silverstone et Budapest, ses terrains de chasse favoris

S'il a débuté sa série de victoires au Canada, où il s'est imposé à sept reprises, ce n'est pas sur le tracé installé sur l'Ile Notre-Dame de Montréal que Lewis Hamilton s'est montré le plus à l'aise tout au long de sa carrière. En effet, deux circuits se partagent l'honneur d'avoir vu le pilote britannique lever le plus souvent le trophée du vainqueur sur le podium, c'est-à-dire à huit reprises. Sans grande surprise, l'un de ces deux circuits n'est autre que celui qui accueille quasiment chaque année depuis 1950 le Grand Prix de Grande-Bretagne, Silverstone. Le Hungaroring, où Esteban Ocon lui a volé la vedette cette année, partage cet honneur. Après Montréal, ce sont les circuits de Shanghaï et Barcelone qui ont vu le septuple champion du monde s'imposer à six reprises. Seuls Indianapolis, Fuji, Sepang, Bakou, le Mugello et Imola ont vu Lewis Hamilton ne s'imposer qu'à une seule reprise. Ce qui s'explique soit par la rareté de leurs apparitions, soit par leur retrait du calendrier depuis 2007.


100 victoires, un seul motoriste

Mis à part le fait que Lewis Hamilton soit au volant de sa monoplace, ses 100 victoires en Formule 1 ont un point commun. Depuis ses débuts avec McLaren, le pilote britannique a toujours bénéficié du soutien du moteur Mercedes. Arrivée en Formule 1 à l'occasion du Grand Prix de France 1954, la firme à l'étoile a remporté pas moins de 207 victoires avec ses moteurs, que ce soit avec son écurie officielle en 1954 et 1955 puis depuis le rachat de Brawn GP en amont de la saison 2010 ou avec des écuries clientes qu'on été McLaren et Brawn GP. Autrement dit, près de la moitié des victoires du moteur Mercedes viennent des performances de Lewis Hamilton. Les autres victoires ont été le fait de Juan Manuel Fangio, Stirling Moss, David Coulthard, Mika Häkkinen, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso, Jenson Button, Rubens Barrichello, Nico Rosberg, Valtteri Bottas et, plus récemment, Daniel Ricciardo. La réussite commune entre Lewis Hamilton et Mercedes est mise à rude épreuve par Max Verstappen mais la collaboration fructueuse va continuer encore au moins deux saisons.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.