F1 : Le successeur de Chase Carey enfin trouvé ?

F1 : Le successeur de Chase Carey enfin trouvé ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 23 septembre 2020 à 09h20

Alors que la rumeur indiquait de Toto Wolff serait bien considéré pour le poste de directeur général de la F1 en lieu et place de Chase Carey, Liberty Media aurait finalement convaincu l'ancien patron de la Scuderia Ferrari Stefano Domenicali, selon la BBC.

Chase Carey ne l'a jamais caché, il n'a pas pris les rênes de la Formule 1 pour longtemps. En place depuis le rachat des droits commerciaux de la discipline par Liberty Media, l'homme d'affaires américain devrait prochainement changer de fonction pour un rôle de président plus honorifique et céder les commandes à un nouveau directeur général en charge de la gestion quotidienne de la F1. Alors que, depuis de longs mois, le nom de l'actuel directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, est au cœur des rumeurs traversant le paddock, la BBC assure que le successeur de Chase Carey a été désigné, que l'ensemble des écuries en a été informé mais que le contrat le concernant n'est pas encore formellement signé.

Domenicali, dernier directeur à avoir été sacré avec Ferrari

Le nouveau directeur général de la Formule 1 sera quelqu'un qui connaît très bien son fonctionnement, ayant été directeur de la Scuderia Ferrari entre janvier 2008 et 2014 : Stefano Domenicali, qui était à la tête de l'écurie italienne pour son dernier titre de champion du monde des constructeurs lors de sa première saison. Actuellement directeur de la marque Lamborghini, filiale du constructeur allemand Audi, poste auquel il a été nommé en mars 2016, le natif d'Imola a gardé le contact avec la Formule 1 puisque, depuis décembre 2014, il est le directeur de la commission monoplace de la Fédération Internationale de l'Automobile, poste auquel il a succédé à l'ancien pilote autrichien Gerhard Berger. Alors que Jean Todt n'ira pas au-delà de son mandat à la tête de la FIA arrivant à échéance à la fin de l'année 2021, la Formule 1 sera dirigée tant sur le plan sportif qu'économique par deux anciens dirigeants de la Scuderia Ferrari

Vos réactions doivent respecter nos CGU.