F1 : La catastrophe Mazepin

F1 : La catastrophe Mazepin©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 31 mars 2021 à 22h41

Nikita Mazepin a réussi à marquer les esprits dimanche à Bahreïn, mais pas de la bonne manière... Le jeune Russe de 22 ans a accumulé les bourdes pour son premier Grand Prix et aurait pu être dangereux pour les autres pilotes.



L'ancien pilote Mika Salo n'y va pas de main morte avec Nikita Mazepin (pour le journal danois Ekstra Bladet) : "Il n'a rien à faire en F1." La parole du Finlandais est d'autant plus assassine qu'il s'agit d'un des membres de la sécurité en FIA, lui qui est souvent steward sur les Grands Prix. Le jeune pilote russe de Haas, nouveau coéquipier de Mick Schumacher (qui ne l'aime pas), avait défrayé la chronique il y a quelques semaines pour une vidéo privée avec une jeune femme, et ne s'est pas spécialement rattrapé sur la piste à l'occasion du Grand Prix de Bahreïn - première manche de la saison ce week-end. Lors de la première séance de qualifications, il avait doublé toute la meute dans la ligne droite des stands (ce qui ne se fait généralement pas) avant de... partir en tête-à-queue, ce qui avait engendré un drapeau jaune.

"Totalement de ma faute"

Rebelote dimanche en course, à nouveau dès le premier tour, poussant cette fois la voiture de sécurité à sortir. Et son nouveau surnom "Maze-spin", "spin" signifiant tête-à-queue en anglais, avait déjà été donné avant même le dimanche... Mick Schumacher est aussi parti à la faute, également surpris par ses pneus froids, mais a pu repartir et achever le Grand Prix.


Mea culpa de Mazepin, qui pouvait difficilement faire autrement : "C'était totalement de ma faute. Tout se déroule en moins de trois secondes, mais après on y pense pendant des jours... J'ai perdu d'un coup la confiance acquise lors des essais hivernaux et il va falloir analyser ça." Son patron Gunther Steiner, qui a remplacé Romain Grosjean et Kevin Magnussen par les deux jeunes pousses, pointe quant à lui un logique "manque d'expérience".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.