F1 : L'Azerbaïdjan, Singapour et le Japon jettent l'éponge

F1 : L'Azerbaïdjan, Singapour et  le Japon jettent l'éponge©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 12 juin 2020 à 11h20

En raison de la crise sanitaire consécutive à la pandémie de Covid-19, les Grands Prix d'Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon ont été annulés.

Annulations en F1, suite. L'Azerbaïdjan, le Japon et Singapour ont rejoint vendredi l'Australie, Monaco, les Pays-Bas et le GP de France sur la liste des Grands Prix qui n'auront pas lieu cette année. La FIA avait déjà laissé entendre cette semaine que les trois rendez-vous en question avaient très peu de chances d'être maintenus étant donné la crise sanitaire consécutive à la pandémie de Covid-19. L'officialisation est tombée vendredi, avec donc, comme il fallait s'y attendre, l'annulation des trois Grands Prix, tous programmés en seconde partie de saison. Bakou, Suzuka et Singapour figuraient sur le calendrier du Championnat du Monde 2020, mais le contexte actuel et les protocoles à respecter pour éviter une nouvelle vague de la pandémie font qu'ils ne pourront pas répondre présents. Les organisateurs des GP d'Azerbaïdjan et et de Singapour ont expliqué qu'ils ne disposeraient pas de suffisamment de temps pour pouvoir mettre en place un circuit urbain dans les rues respectives de Bakou et Singapour. Du coté du Japon, ce sont les restrictions en vigueur actuellement en matière de voyages qui priveront le pays de son traditionnel GP sur le circuit de Suzuka. « A Singapour et en Azerbaïdjan, les longs délais requis pour construire les circuits urbains ont rendu la tenue de ces événements impossible, et, au Japon, les restrictions sur les voyages ont mené à la décision de ne pas tenir la course.

Le Mugello en plus ? Deux Grands Prix en Russie et à Bahreïn ?



« Nous sommes conscients qu'il s'agit toujours d'une période d'incertitude et de complexité dans le monde entier et continuerons de veiller à ce que nous procédions pour gérer la saison 2020 de manière prudente et flexible. Nous avons mis en place des plans de sécurité détaillés et robustes pour nous assurer de commencer notre saison de la manière la plus sûre possible », a commenté le grand patron de la F1 Chase Carey vendredi après ces trois nouvelles annulations. Trois mauvaises nouvelles supplémentaires qui n'empêchent pas le directeur sportif de la catégorie Ross Brawn de garder espoir de présenter un calendrier de 15 à 18 dates à l'arrivée, sachant que huit ont déjà été confirmées. Dans cette optique, la saison européenne pourrait se prolonger d'un ou deux GP de plus après Monza, avec le Mugello, pourtant pas prévu dans la calendrier initial, et Hockenheim en grands favoris pour accueillir ces neuvième et dixième manches de cette saison remodelé. A noter que Sotchi (GP de Russie) et Sakhir (Bahreïn) pourrait tous deux accueillir deux Grands Prix. Réponse définitive le 5 juillet prochain, à la veille du premier rendez-vous de la saison, en Autriche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.