F1 - Irvine : " Schumacher allait à une vitesse folle "

F1 - Irvine : " Schumacher allait à une vitesse folle "©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 14 juillet 2020 à 09h59

Entre deux Grands Prix, l'ancien pilote Eddie Irvine s'est amusé à tenter de comparer les deux monstres de la F1 que sont Michael Schumacher et Lewis Hamilton.



D'un côté, Michael Schumacher, 7 titres de champion du monde, dont 5 consécutifs (entre 2000 et 2004) et 155 podiums en Grand Prix pour 91 victoires, qui font de l'Allemand le recordman du genre. De l'autre, un monstre de la F1 là aussi Lewis Hamilton. Déjà sacré à six reprises, le Britannique, triple vainqueur sortant, aspire à un septième titre cette saison qui lui permettrait d'égaler le total de Schumacher. En attendant, le leader de l'écurie Mercedes cumule lui aussi les statistiques vertigineuses (85 victoires, 152 podiums), notamment en termes de pole position, un domaine dans lequel il surclasse nettement l'Allemand (89 pole pour Hamilton, 68 pour Schumacher). Point commun entre les deux hommes : ils font tous les deux partie à jamais des légendes de leur sport. Entre deux Grands Prix (la Styrie dimanche dernier et la Hongrie le week-end prochain), Eddie Irvine (54 ans) s'est amusé à essayer de faire une comparaison entre ces deux immenses champions. Et s'il y a bien un secteur pour l'ancien pilote irlandais dans lequel il n'y a pas photo, à l'entendre, c'est la vitesse. Avec un net avantage à l'Allemand.

Irvine : « Lewis est probablement le pilote le plus propre que nous ayons vu »

« Les deux pilotes ont une vitesse énorme mais celle de Michael, à son époque, était tout simplement folle. », hallucine encore aujourd'hui le vice-champion du monde 1999 (le Finlandais Mika Häkkinen, sur McLaren, avait été sacré pour deux points cette année-là) lors de sa dernière année chez Ferrari. En revanche, en termes de pilotage pur, Irvine donne une meilleure note à Hamilton, plus propre selon celui qui a terminé sa brillante carrière chez Jordan. « En tant que pilote, Lewis est le meilleur parce que Michael a eu beaucoup d'accidents avec différentes personnes, comme Ayrton Senna avant lui. Lewis est probablement le pilote le plus propre que nous ayons vu », analyse Irvine, sans cacher que le violent contraste entre les époques et la nouvelle dimension prise par la F1 en quelques années rendent la comparaison très complexe. « Aujourd'hui vous avez le DRS qui rend les dépassements plus faciles. Avant, quand vous dépassiez, ça n'arrivait peut-être qu'une fois par week-end (...) Si vous allez sur YouTube et que vous observez Michael conduire, vous verrez que les monoplaces de l'époque étaient très différentes. Elles étaient beaucoup plus difficiles à contrôler à cause de la sensibilité de l'aérodynamique (...) Et il faut penser aux statistiques également car il y a beaucoup plus de courses maintenant », note l'Irlandais aux 146 GP en carrière. Alors, verdict final ? « Je pense que Lewis Hamilton et Michael Schumacher sont très différents », conclut Irvine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.