F1 - Incident Hamilton-Verstappen : Mercedes débouté par la FIA

F1 - Incident Hamilton-Verstappen : Mercedes débouté par la FIA©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365, publié le vendredi 19 novembre 2021 à 14h00

La FIA a décidé de débouter l'écurie Mercedes, qui avait intenté un recours en révision concernant l'incident de course, survenu ce week-end au Brésil, entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.



Mercedes n'aura pas le dernier mot. Ce vendredi, et après un long examen entrepris par les commissaires sportifs, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a débouté l'écurie britannique, dirigée aujourd'hui par Toto Wolff. Cette dernière avait intenté un recours en révision, concernant l'incident entre son pilote britannique Lewis Hamilton et le Néerlandais Max Verstappen, pensionnaire de l'écurie Red Bull. Un incident survenu pas plus tard que le week-end dernier, et plus précisément à l'occasion du Grand Prix de São Paulo. Et ce recours pointait alors du doigt le fait qu'aucune enquête, pendant la course, n'avait alors été lancée concernant ce fameux incident. Ce dernier s'est produit lors du 48eme des 71 tours de la course qui s'est déroulée ce dimanche, du côté d'Interlagos. Les deux hommes étaient alors à la lutte, sur la piste, pour s'emparer de la première place.

Les deux pilotes avaient quitté la piste

A ce moment-là, Max Verstappen a pu voir Lewis Hamilton prendre son aspiration et profiter ainsi également du DRS, lors de la ligne droite, à la sortie des S de Senna. Le Néerlandais a voulu défendre sur l'intérieur, et le Britannique s'est retrouvé alors, contraint et forcé, au niveau de l'extérieur de la piste. Au moment de la zone de freinage, c'est la Mercedes qui semblait alors prendre l'avantage sur la Red Bull. A ce moment-là, le freinage a eu lieu et le contact entre les deux a pu être évité, de très peu, grâce à la manœuvre d'évitement, entreprise à ce moment-là, par Lewis Hamilton. Mais cela n'avait alors pas empêché les deux monoplaces de sortir très largement de la piste, juste après, et même en dehors des limites de plusieurs mètres, avant de retrouver le circuit. Si l'incident avait alors été « noté » par la direction de course, aucune enquête n'avait donc ensuite été ouverte. Et la FIA n'a donc pas souhaité répondre favorablement à Mercedes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.