F1 : Hamilton s’en prend au Qatar

F1 : Hamilton s’en prend au Qatar©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 19 novembre 2021 à 11h07

Alors que la F1 débarque pour la première fois de son histoire au Qatar, Lewis Hamilton s’en est pris à l’émirat, critiqué pour ses atteintes aux droits de l’homme et que le pilote anglais de Mercedes juge comme "l’un des pires dans cette partie du monde".



La Formule 1 fait ses grands débuts au Qatar ce week-end. Avant d’intégrer le calendrier en 2023 pour une durée de dix ans, ce Grand Prix du Qatar, qui va se dérouler sur le circuit de Losail, au nord de Doha, profite de l’annulation de celui d’Australie, qui devait ouvrir la saison mais n’a pas eu lieu en raison des restrictions liées au Covid-19. Mais comme pour la prochaine Coupe du monde de football, cette arrivée au Qatar ne fait pas que des heureux. A commencer par Lewis Hamilton, qui livre un duel haletant avec Max Verstappen pour le titre de champion du monde. L’Anglais de Mercedes n’a pas hésité à tancer l’émirat, qu’il juge "comme l’un des pires dans cette partie du monde".

"L'égalité des droits est un problème grave"

"Nous sommes conscients qu’il y a des problèmes dans les endroits où nous allons. Mais bien sûr, le Qatar semble être considéré comme l’un des pires dans cette partie du monde. Comme les différents sports vont dans ces lieux, il y a un travail de sensibilisation à faire sur ces questions. Ces endroits méritent un examen minutieux. Car l’égalité des droits est un problème grave, a déclaré le pilote britannique en conférence de presse. Si nous venons dans ces endroits, nous devons faire la lumière sur ce qu’il s’y passe. Une personne ne peut pas tout faire, mais ensemble, nous pouvons avoir un impact plus important. Est-ce que je souhaite que plus de sportifs s’expriment sur ces questions ? Oui. C’est à vous de décider si vous voulez vous éduquer et de faire que le sport soit plus responsable, et qu’il fait réellement quelque chose quand il se rend dans ces endroits." Reste à savoir si d’autres se mobiliseront pour protester contre cette venue au Qatar. En football, la fédération danoise a annoncé son intention de protester à travers différentes actions contre les atteintes aux droits de l’homme constatés au Qatar.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.