F1 - Hamilton : "Les pires conditions de ma carrière"

F1 - Hamilton : "Les pires conditions de ma carrière"©Media365

Thomas Siniecki : publié le samedi 14 novembre 2020 à 18h58

C'est une patinoire au Grand Prix de Turquie, les qualifications de samedi l'ont encore montré. Dans ce contexte, Lewis Hamilton insiste mais se montre philosophe, aidé bien sûr par sa confortable avance au championnat.



Les qualifications du Grand Prix de Turquie ont enchanté certains fans de F1, qui y ont au moins vu un remède au relatif ennui depuis le début de la saison avec la domination outrancière de Lewis Hamilton et Mercedes. A suivre pour la course dimanche, mais la pluie et cette étrange piste d'Istanbul ne ravissent logiquement pas de la même façon le sextuple champion du monde, qui s'en est encore expliqué calmement sur le site de la F1 : "Ils ont un peu ruiné le circuit avec ce resurfaçage, c'est difficile pour tout le monde. L'eau stagne, on le voit. On a fait ce qu'on a pu, mais ce week-end est un cauchemar en piste. En termes d'adhérence, ce sont les pires conditions de ma carrière." Le Britannique a tout de même signé le sixième temps, à plus de quatre secondes de l'inattendu poleman Lance Stroll.

"C'est comme piloter sur glace, insiste celui qui pourrait égaler les sept titres de champion du monde de Michael Schumacher dès ce week-end (en cas de victoire, par exemple, alors même qu'il restera encore trois courses à disputer ensuite). Je ne suis pas parti en tête-à-queue, je suis déjà content de ça. Bon, c'est toujours bien d'avoir des défis, et puis c'est dommage car le tracé est excellent..." Vendredi soir, après avoir déjà vu la catastrophe des deux premières séances d'essais libres, les organisateurs ont fait tourner des voitures de série afin d'essayer d'améliorer le grip du circuit ! Un mécanicien de l'écurie McLaren a capté la scène, relayant ensuite sa vidéo sur les réseaux sociaux. Manifestement, c'est un échec.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.