F1 : Hamilton lance une commission pour plus de diversité dans le sport automobile

F1 : Hamilton lance une commission pour plus de diversité dans le sport automobile©Media365

Marie Mahé : publié le dimanche 21 juin 2020 à 10h40

En se confiant au Sunday Times, le Britannique Lewis Hamilton (35 ans), sextuple champion du monde de Formule 1, a indiqué lancer une Commission pour apporter davantage de diversité dans le sport automobile.



Lewis Hamilton a décidé d'agir. En effet, le Britannique de 35 ans lance une commission pour avoir plus de diversité en Formule 1 ainsi que dans l'ensemble du sport automobile. Le sextuple champion du monde souhaite ainsi leur permettre de pouvoir étudier plus facilement les mathématiques, les sciences mais également les technologies. Seul pilote noir actuellement en F1, Hamilton n'a jamais cessé d'être actif sur les réseaux sociaux depuis le début de la lutte mondiale contre le racisme « Black Lives Matter ». Cette commission, lancée conjointement avec l'Académie royale britannique d'ingénierie souhaite que le sport automobile devienne une communauté « aussi diverse que le monde complexe et multi-culturel dans lequel nous vivons », comme l'a expliqué le principal intéressé, auprès du Sunday Times.

Hamilton : « Pendant toute ma carrière, je me suis battu contre le racisme »

Lewis Hamilton a également confié : « Pendant toute ma carrière, je me suis battu contre le racisme, on a jeté des choses sur moi quand je faisais du karting, des fans se sont noirci le visage à l'un de mes premiers Grands Prix, quand j'ai débuté en F1 en 2007. Malgré mes succès dans le sport, les barrières qui ont rendu la F1 très exclusive persistent. Il ne suffit pas de me montrer du doigt comme un bon exemple de progrès. Des milliers de gens sont impliqués dans cette industrie et ce groupe doit être plus représentatif de la société. » En permettant aux jeunes issus de toutes les communautés de pouvoir étudier la science, la technologie, l'ingénierie ainsi que les mathématiques, le pilote Mercedes espère ainsi « augmenter le nombre de minorités représentées en F1. Le temps des platitudes et des faux-semblants est terminé. J'espère que la Commission Hamilton permettra des changements réels, tangibles et mesurables. Quand je regarderai en arrière, dans vingt ans, je veux voir un sport qui, après avoir donné de telles opportunités à un timide Noir de Stevenage, issu de la classe ouvrière, est devenu aussi divers que le monde complexe et multi-culturel dans lequel nous vivons. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.