F1 - Haas : Quel avenir pour Mick Schumacher ?

F1 - Haas : Quel avenir pour Mick Schumacher ?©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365, publié le vendredi 28 octobre 2022 à 13h20

En 2023, le deuxième baquet chez Haas pourrait accueillir un nouveau pilote. Si Mick Schumacher pourrait devoir faire ses adieux à la Formule 1, son compatriote Nico Hülkenberg est pressenti pour le remplacer.



La saison 2022 de Formule 1 n'est pas encore terminée, mais déjà, la saison 2023 commence à sérieusement prendre forme. L'ensemble des baquets a été attribué, hormis un. Et ce fameux baquet vacant est à retrouver chez Haas. Au sein de l'écurie américaine, celui-ci est actuellement occupé par Mick Schumacher. Cette année, le fils de Michael Schumacher n'a clairement pas brillé en course. L'Allemand a même accumulé bon nombre d'accidents lors des jours de Grands Prix. Comme par exemple sa très violente sortie de piste, du côté de Djeddah, le 27 mars dernier. Ce qui l'avait même envoyé à l'hôpital. Par conséquent, son avenir au sein de la Formule 1, et plus précisément chez Haas, reste plus qu'incertain. Il n'est pas certain de le voir en piste l'an prochain. D'autant plus que sa place est également menacée par un potentiel retour. A savoir celui de l'un de ses compatriotes, soit Nico Hülkenberg.

Un dernier Grand Prix à Abu Dhabi ?

Par conséquent, le dernier Grand Prix que disputera Schumacher pourrait bien être celui d'Abu Dhabi, le 20 novembre prochain. Le pilote ne sera resté que deux petites années au sein de la discipline. Chez Haas, le deuxième pilote, à savoir le Danois Kevin Magussen, appelé cette saison pour remplacer le Russe Nikita Mazepin, a inscrit plus du double de points, cette saison, par rapport à l'Allemand, à savoir 26 unités à douze. Le week-end dernier, Mick Schumacher a vu sa voiture être endommagée par les débris de celle de Lance Stroll. Dans des propos rapportés par L'Equipe, Guenter Steiner, le manager de Haas, a déclaré : "Si un pilote de F1 ne peut pas supporter la pression, alors il vaut mieux qu'il s'en aille." Ce à quoi Schumacher a répondu : "La pression, je me la mets tout seul. C'est la seule chose qui me permette d'avoir du contrôle sur la situation. Je fais ce que je sais faire : piloter."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.