F1 - Haas : Mazepin s'excuse après la collision de Monza

F1 - Haas : Mazepin s'excuse après la collision de Monza©Panoramic, Media365

Romain Fiore, Media365, publié le jeudi 16 septembre 2021 à 15h57

Les tensions se sont intensifiées ces dernières semaines entre les deux jeunes pilotes de Haas, qui se sont de nouveau accrochés, lors du Grand Prix d'Italie dimanche dernier. Mais cette fois-ci Nikita Mazepin, fautif, a admis son erreur et s'est excusé auprès de son coéquipier Mick Schumacher.


Les excuses de Mazepin. Alors que tous les regards étaient braqués sur l'accident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, dimanche dernier lors du Grand Prix de Monza, deux autres pilotes se sont eux aussi accrochés, mais cette fois en queue de peloton. En effet, l'écurie Haas, en très grande difficulté cette saison, truste très régulièrement les dernières places et ce n'est pas son duo de jeunes pilotes sans expérience qui semble pouvoir l'aider à faire des progrès cette année. Un manque de résultats qui provoque une certaine frustration chez les deux pilotes et notamment chez Nikita Mazepin, souvent pointé du doigt par les autres pilotes pour des manœuvres assez dangereuses. Dernier exemple en date : dimanche lors du Grand Prix d'Italie qui a vu le Russe entrer en collision avec son coéquipier Mick Schumacher au 32eme tour de course alors qu'il souhaitait doubler l'Allemand dans la Variante della Roggia. Mazepin, un peu trop optimiste, a mal calculé son coup et provoqué un tête-à-queue de Schumacher après l'avoir légèrement heurté au niveau de son aileron avant et de sa roue arrière gauche.

Mazepin : " Je n'ai pas de honte à présenter mes excuses"

Après coup, en conférence de presse, le Russe a reconnu qu'il était entièrement en tord. Fait rare pour le natif de Moscou, qui a la réputation d'avoir une attitude inverse. "J'avais un très bon équilibre, j'étais plus rapide que mon coéquipier et j'ai tenté de faire un dépassement, mais il n'était pas vraiment faisable", a détaillé le pilote Haas. "Je présente donc mes excuses. C'était un incident de course, mais je n'ai pas pu m'écarter une fois que j'étais là." Le vice-champion de GP3 a d'ailleurs admis qu'il était normal qu'il présente ses excuses dès lors qu'il est en tord." Je n'ai pas de honte à présenter mes excuses, je suis sûr que (Schumacher) fera beaucoup d'erreurs à l'avenir. Moi-même, je ferai beaucoup d'erreurs à l'avenir. Je pense que le plus important est de rester humain. C'est moi qui ai foiré (sic), il n'y a pas de débat là-dessus." Une bonne attitude de la part du pilote qui devrait calmer un peu les tensions du côté de Haas, où Gunter Steiner, le directeur de l'écurie, a d'autres problèmes à régler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.