F1 - Haas : Grosjean s'est excusé après avoir été recadré

F1 - Haas : Grosjean s'est excusé après avoir été recadré©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 17 juillet 2020 à 18h44

Günther Steiner n'avait pas apprécié d'entendre Romain Grosjean se poser publiquement la question de l'avenir de l'écurie américaine. L'Italien a recadré le pilote français, qui s'est ensuite excusé.



[Mise à jour : 18h43]

Au lendemain de cette sortie devant la presse qui n'avait pas du tout plu à Günther Steiner, Romain Grosjean a présenté ses excuses à son équipe, vendredi, en marge des deux premières séances d'essais libres. « Je n'aurais pas dû dire ça », a reconnu le pilote français, non sans une pointe d'humour. « Non ce n'était pas pour un nouvel épisode des aventures de l'écurie pour Netflix. » Redevenu sérieux, l'homme aux dix podiums dans la catégorie reine a assuré que le dossier était classé. « Je suis désolé, tout a été aplani avec l'équipe. Tout va bien. »

Romain Grosjean a une fâcheuse tendance à faire voir rouge à ses employeurs pour ses manœuvres sur la piste. Il vient encore de prouver qu'il n'était pas seulement capable de rendre fou ses dirigeants lorsqu'il se trouve au volant, mais aussi quand il s'empare du micro. Déjà que Günther Steiner et son pilote français ne sont pas les meilleurs amis du monde, la nouvelle maladresse de Grosjean, jeudi lors de la traditionnelle conférence de presse, ne risque pas d'arranger les relations entre le pilote français et le Team Manager de l'écurie Haas. Certes, le flou le plus complet plane sur l'avenir des Américains, mais peut-être pas de là pour le natif de Genève à avouer publiquement qu'il en avait presque du mal à trouver le sommeil ces derniers temps. Alors quand il a entendu son protégé reconnaître devant la presse jeudi que ce flou le tracassait au plus haut point, Steiner est sorti de ses gonds. Avec à la clé un énième recadrage pour l'ancien représentant de l'écurie Lotus de la part du bouillant patron de l'écurie. « On se pose tous la question, c'est normal. Cela va conditionner en partie notre avenir comme pilotes. On ne nous a rien dit. Gene (Haas) nous informera dès qu'il aura tranché », avait répondu Grosjean à une question sur l'avenir de son écurie en F1. « Romain devrait s'interroger sur son propre avenir en Formule 1, pas sur celui de Haas », a rétorqué le Team Manager italien de l'équipe américaine, avant d'en remettre une couche, interrogé par Sky Sports.

Steiner : « Nous serons toujours en F1 l'an prochain, je suis confiant »

« Je pense que sa réponse n'était pas la bonne et qu'il n'aurait pas dû dire ça. On lui a demandé ce qu'il ferait l'an prochain et il a parlé au nom de l'équipe à la place. Je pense que le sujet de la question, c'était lui, pas l'équipe », regrettait Steiner, avant de faire un point sur la situation, avec optimisme. « Nous savons ce que nous voulons faire, et si nous voulons être ici en F1 ou non, mais cela ne sera décidé qu'une fois que nous aurons signé les Accords Concorde. Tout est en place pour que cela se produise. Je reste confiant concernant le fait que nous serons toujours en F1 l'an prochain. » Pour ce qui est de Romain Grosjean, c'est beaucoup moins sûr. Surtout chez Haas. Depuis qu'une rumeur envoie Sebastian Vettel chez Aston Martin, une autre propulse en effet le Mexicain Sergio Pérez chez Haas par le biais des chaises musicales. Un jeu dont Grosjean pourrait terminer grand perdant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.