F1 - Haas : Des brûlures aux mains mais pas de fracture pour Grosjean

F1 - Haas : Des brûlures aux mains mais pas de fracture pour Grosjean©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 29 novembre 2020 à 20h55

L'équipe Haas a fait savoir dimanche soir que Romain Grosjean passerait la nuit à l'hôpital pour soigner ses brûlures aux mains. Mais le pilote français ne souffre pas de fracture.



Malgré un choc mesuré à 53G (53 fois le poids de son corps !) et 26 secondes passées dans les flammes de sa voiture coupée en deux et crashée contre la barrière de sécurité, Romain Grosjean s'en tire seulement avec des petites brûlures ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, le pilote français de 34 ans s'en sort extrêmement bien, comme l'a confirmé le communiqué de son écurie américaine, Haas. "Suivant l'évaluation médicale menée par les médecins de l'hôpital Bahrain Defence Force (BDF), le pilote de l'équipe Haas Romain Grosjean va rester à l'hôpital cette nuit afin d'être soigné pour ses brûlures survenues sur le dos de chaque main après son accident dans le premier tour du Grand Prix de Bahreïn. Les radios passées par Grosjean n'ont pas démontré de fractures. Plus d'informations seront données lorsqu'elles seront disponibles."

Grosjean remercie le halo

Romain Grosjean peut donc remercier les énormes progrès réalisés en Formule 1 en matière de sécurité, et notamment les combinaisons qui résistent au feu et ce fameux halo introduit en 2018 en F1 et qui permet de protéger la tête des pilotes. "Sans le halo, il aurait pu se faire couper la tête", a reconnu Lewis Hamilton à l'arrivée. Dans une vidéo publiée sur le compte twitter de la Formule 1, Romain Grosjean a donné de ses nouvelles dans la soirée, depuis son lit d'hôpital, les mains enrubannées. Des nouvelles qui font plaisir à voir. "Je suis OK, enfin presque OK (en regardant ses mains). Merci pour tous vos messages. Je n'étais pas en faveur du halo il y a quelques années, mais c'est la meilleure chose que nous ayons introduite en Formule 1. Sinon, je ne serais pas en mesure de vous parler. Merci à tout le personnel médical, sur le circuit à l'hôpital. J'espère que je pourrai bientôt vous écrire des messages et vous dire comment ça va." C'est ce qu'on espère tous !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.