F1 - GP du Japon (EL1) : Alonso meilleur temps, Schumacher se crashe

F1 - GP du Japon (EL1) : Alonso meilleur temps, Schumacher se crashe©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 07 octobre 2022 à 08h38

La première séance d'essais libres du Grand Prix du Japon, qui s'est déroulée sur une piste mouillée ce vendredi, a vu Fernando Alonso signer le meilleur temps. La fin de la séance a été marquée par le crash de Mick Schumacher, qui en est sorti indemne mais qui ne pourra pas disputer la deuxième séance.



Pour la première fois depuis 2019, covid oblige, la Formule 1 est de retour à Suzuka, au Japon. Et la pluie devrait grandement venir perturber ce week-end, qui pourrait voir Max Verstappen décrocher un deuxième titre de champion du monde. La première séance d'essais libres s'est d'ailleurs déroulée sur une piste mouillée. Et même s'il n'a effectué que sept tours, c'est Fernando Alonso qui a signé le meilleur temps sur son Alpine, en 1'42"248, durant la deuxième partie de la séance, où les pilotes ont chaussé des pneus intermédiaires après avoir commencé en pneus pluie. L'Espagnol a devancé les deux pilotes Ferrari, Carlos Sainz Jr et Charles Leclerc, de respectivement 315 et 386 millièmes, et son futur-ex coéquipier Esteban Ocon de 774 millièmes. Le champion du monde Max Verstappen, qui n'a effectué que quatre tours (comme Perez et Russell), a fini sixième à un peu plus d'une seconde d'Alonso, tandis que Lewis Hamilton a fini 13eme et Pierre Gasly 16eme.

Schumacher victime d'un aquaplanning

Alors que la pluie a refait son apparition en fin de séance, plusieurs pilotes sont allés "jardiner", comme Charles Leclerc, Daniel Ricciardo ou Nicholas Latifi. Mais c'est surtout Mick Schumacher qui s'est fait une grosse frayeur alors que le drapeau à damier était agité, en allant encastrer sa Haas dans les barrières après un tête-à-queue en raison d'un aquaplanning. Son aileron avant a été fortement endommagé, si bien que le pilote allemand, qui est sorti indemne, ne pourra pas prendre part à la deuxième séance d'essais libres, malgré les deux heures de battement entre les deux séances. Une deuxième séance qui durera 90 minutes et non pas 60. A la base, cette séance rallongée devait permettre de tester des prototypes de pneus Pirelli en vue de la saison prochaine. Cela ne sera finalement pas le cas en raison des conditions météo (les essais sont reportés au GP du Mexique) mais la séance conserve tout de même cette durée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.