F1 - GP des Pays-Bas : Räikkönen testé positif, Kubica le remplace

F1 - GP des Pays-Bas : Räikkönen testé positif, Kubica le remplace©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 04 septembre 2021 à 10h23

Testé positif au Covid-19 vendredi, Kimi Räikkönen est contraint de renoncer à la suite du week-end sur ce Grand Prix des Pays-Bas. Le Polonais Robert Kubica, pilote de réserve de l'écurie italienne, remplacera le Finlandais au volant de l'Alfa Romeo.


Drôle de semaine pour Kimi Räikkönen (Alfa Romeo). Quelques heures après avoir annoncé que cette saison serait sa dernière, le pilote finlandais de 41 ans est peut-être plus près de la fin qu'il ne le pensait encore jeudi en révélant qu'il raccrocherait définitivement à la fin de l'exercice en cours. Vendredi, en marge des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix des Pays-Bas, le champion du monde 2007 a en effet appris qu'il avait été testé positif au Covid-19. "La FIA, la Formule 1 et Alfa Romeo Racing Oorlen sont en mesure de confirmer aujourd'hui (samedi) que lors du test PCR sur site pour le Grand Prix de Formule 1 des Pays-Bas 2021 de la FIA, Kimi Räikkönen a été testé positif au Covid-19. Conformément aux protocoles Covid-19, il ne participera plus à cet événement. Tous les contacts ont été notifiés. Les procédures établies par la FIA et la Formule 1 permettront d'éviter tout impact sur le Grand Prix des Pays-Bas", a officialisé samedi matin l'organisation dans un communiqué. Une (mauvaise) nouvelle qui oblige le vétéran à en rester là pour ce week-end.

Räikkönen devrait également manquer Monza !



Et c'est donc Robert Kubica, pilote de réserve de l'écurie italienne, qui retrouvera le paddock dès samedi midi pour la troisième séance d'essais libres de cette 13eme manche de la saison, qui se déroule sur le circuit de Zandvoort, où la F1 n'avait plus mis les pieds depuis 1985. Après avoir annoncé que Räikkönen "ne présentait aucun symptôme, était de bonne humeur et était immédiatement entré en isolement dans son hôtel", lui souhaitant au passage "un prompt rétablissement", l'écurie Alfa Romeo a annoncé que le pilote polonais de 36 ans déjà apparu à trois reprises cette saison sur une première séance d'essais libres mais qui n'a plus disputé de Grand Prix depuis celui d'Abu Dhabi avec Williams en 2019 remplacerait le Finlandais jusqu'à la fin du week-end. Bien malheureux, le futur retraité et septième pilote de la grille cette saison à être testé positif au Covid-19, pourrait l'être plus encore, puisqu'à moins d'un miracle, il semble d'ores et déjà acquis, son prochain test étant programmé dans cinq jours, qu'il devrait également manquer le Grand Prix d'Italie le week-end prochain à Monza, où il avait remporté son unique titre mondial, il y a quatorze ans. Un gros coup dur en perspective pour celui à qui il ne reste plus que trois mois en compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.