F1 - GP de Sakhir : Positif au Covid-19, Hamilton, " dévasté ", manquera le Grand Prix

F1 - GP de Sakhir : Positif au Covid-19, Hamilton, " dévasté ", manquera le Grand Prix©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 01 décembre 2020 à 15h31

Lewis Hamilton a été positif au Covid-19 mardi, annonce l'écurie Mercedes. Le Britannique ne participera donc pas au GP de Sakhir le week-end prochain. Il se dit « dévasté ».


Lewis Hamilton ne bissera pas sur le circuit de Sakhir. Vainqueur dimanche dernier à l'occasion d'un Grand Prix de Bahreïn 2020 marqué par l'accident terrible dont Romain Grosjean est sorti miraculeusement indemne de son 95eme Grand Prix en F1, le pilote britannique de 35 ans ne récidivera pas, le week-end prochain à l'occasion du Grand Prix de Sakhir, de nouveau programmé sur le circuit de Sakhir, une semaine après le GP de Bahreïn. Mercedes a annoncé mardi matin dans un communiqué que le chef de file de l'écurie devenu le 15 novembre dernier champion du monde pour la septième fois venait d'être testé positif au Covid-19 et ne participerait donc pas à cette 16eme et avant-dernière manche de la saison. A son plus grand regret. « Je suis dévasté de ne pas pouvoir courir le week-end prochain. Depuis le début de la saison en juin, mon équipe et moi avons pris toutes les précautions possibles (...) afin de rester prudents et en bonne santé. Malheureusement (...) je me suis réveillé hier (lundi) matin avec quelques légers symptômes et j'ai demandé un autre test, qui s'est avéré positif. Je me suis immédiatement isolé pour dix jours. Je suis dégoûté de ne pas être en mesure de participer à la course ce week-end mais ma priorité est de suivre les protocoles et conseils prodigués afin de protéger les autres. J'ai la chance de ne souffrir que de symptômes bénins et je fais faire mon maximum pour rester en forme et en bonne santé. »

Hamilton n'avait encore jamais manqué un Grand Prix depuis ses débuts !



« Lewis a été testé à trois reprises la semaine dernière, dont la dernière fois dimanche après-midi en marge avec à chaque fois un résultat négatif. Il s'était toutefois réveillé lundi matin avec des symptômes bénins et avait appris dans le même temps qu'un cas contact qu'il avait croisé avant son arrivé au Bahreïn avait été testé positif. Lewis s'est donc fait testé de nouveau, avec cette fois un résultat positif, qui a été confirmé par un autre test », a de son côté expliqué l'équipe chère à Toto Wolff dans un communiqué ce mardi, précisant que le champion ayant égalé Michael Schumacher avec ce septième sacre décroché lors du dernier GP de Turquie (en revanche, il compte davantage de succès en GP que l'Allemand) « s'est maintenant mis en quarantaine conformément aux protocoles Covid-19 et aux directives des autorités sanitaires du Royaume de Bahreïn » et « est en forme et en bonne santé, mis à part des symptômes bénins ».

Vandoorne, remplaçant logique d'Hamilton ?

Une quarantaine qui pourrait priver également Hamilton du dernier rendez-vous de la saison, le 13 décembre prochain à Abu Dhabi. Mercedes annoncera dans la journée le nom du remplaçant du Britannique, qui n'avait jamais manqué un Grand Prix depuis son arrivée dans la catégorie reine, en 2007. Tout laisse penser qu'il s'agira du Belge Stoffel Vandoorne, réserviste officiel de l'écurie. A moins que Mercedes ne décide de faire appel au pompier de service en F1, en l'occurrence Nico Hülkenberg. Cette saison, l'Allemand a remplacé deux fois les pilotes Force India Sergio Pérez et Lance Stroll, eux aussi testés positifs au Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.