F1 - GP de Monaco : Leclerc renonce au départ !

F1 - GP de Monaco : Leclerc renonce au départ !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 23 mai 2021 à 14h53

Victime d'un problème sur son arbre de transmission, Charles Leclerc ne pourra pas prendre le départ du Grand Prix de Monaco sur sa Ferrari, alors qu'il devait partir en pole position. C'est donc Max Verstappen (Red Bull) qui partira en tête.


Coup de tonnerre à Monaco ! Alors que Charles Leclerc, le natif de la Principauté, devait partir en pole position de « son » Grand Prix, le pilote Ferrari a été contraint de renoncer à prendre le départ quelques dizaines de minutes avant l'extinction des feux rouges ce dimanche. Le Monégasque avait pourtant été rassuré par ses mécaniciens sur l'état de sa boite de vitesses après son crash en fin de séance de qualifications samedi, mais c'est finalement son arbre de transmission gauche, qui se trouve après la boite de vitesses, qui l'a lâché alors qu'il se rendait sur la grille de départ. Cet arbre de transmission n'avait pas été changé samedi par la Scuderia après le crash, mais il a visiblement souffert également. Ferrari ne souhaitait pas changer la boîte de vitesses, afin d'éviter une pénalité de cinq places sur la grille, ce qui se serait sans doute avéré rédhibitoire dans un Grand Prix comme Monaco.

Leclerc maudit à Monaco !

Mais c'est donc l'arbre de transmission qui a lâché et il ne restait plus assez de temps pour le réparer ou pour partir des stands. Max Verstappen (Red Bull) partira de la deuxième place, mais avec personne devant lui, ce qui est un avantage de choix en Principauté. Charles Leclerc (23 ans) est en tout cas maudit à domicile, car il n'a jamais vu le drapeau à damiers à Monaco, avec un abandon en 2018 au volant de Sauber et en 2019 et 2020 avec Ferrari, avant ce terrible forfait de 2021. Il tentera de se reprendre dans deux semaines à Bakou en Azerbaïdjan, mais l'occasion de partir en pole position ne se représentera peut-être pas de sitôt cette saison...

Charles Leclerc au micro de Canal + pendant la course :
« Là, je me suis calmé mais j'étais très émotif dans la voiture. C'est très difficile de ne pas finir, encore une fois. Cette fois, je n'ai même pas commencé... Les mécanos ont absolument tout fait pour croire en cette victoire. C'est un problème sur l'arrière gauche de la voiture, donc ce n'est pas là où on a tapé, et ce n'était pas un problème de boite de vitesses cette fois. C'est difficile à accepter, mais je voudrais remercier les mécanos, ils ont fait un travail de fou, ils ont tout donné. Ça arrive de faire des erreurs. On ne sait pas encore ce qui s'est passé exactement, si c'est une pièce qui a cassé. Je suis sûr qu'il y a un lien avec l'erreur que j'ai faite hier, malheureusement. J'espère qu'on se rattrapera à Bakou. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.