F1 - GP de Hongrie : Gasly va changer de moteur, les vertiges de Pérez, Sainz s'en sort bien

F1 - GP de Hongrie : Gasly va changer de moteur, les vertiges de Pérez, Sainz s'en sort bien©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 18 juillet 2020 à 21h08

AlphaTauri a annoncé que le moteur de Pierre Gasly allait être changé. Sergio Pérez a, lui, révélé qu'il avait souffert de vertiges, tandis que Carlos Sainz s'en est bien sorti.

Il fallait s'y attendre. Les qualifications du Grand Prix de Hongrie à peine terminées, ce samedi après-midi au Hungaroring, que l'écurie AlphaTauri s'est penchée sur le moteur de la monoplace de Pierre Gasly. Dixième de la séance, le Rouennais, pourtant qualifié pour cette troisième et dernière session, n'avait pu participer à la Q3 en raison de coupures ayant occasionné une perte presque totale de puissance de sa voiture. Dans la foulée, son équipe a annoncé qu'elle allait procéder au remplacement de son moteur d'ici au Grand Prix, programmé dimanche à 15h10. Honda, le motoriste de l'écurie italienne, a précisé que le changement concernerait l'unité de puissance de la monoplace de Gasly, qui sera modifié intégralement. La bonne nouvelle pour Gasly, dixième temps de ces qualifications de samedi en dépit de ces soucis de moteur, est qu'il ne subira aucune pénalité sur la grille de départ et conservera donc sa place en dixième ligne. Il s'agira en effet du premier changement d'éléments pour Gasly cette saison, sachant que le règlement autorise le remplacement de pièces, à condition que ce soit à l'identique et que cela se fasse sous régime de parc fermé. Dimanche, le jeune pilote français écarté par Red Bull en cours de saison dernière au profit d'Alex Albon s'élancera aux côtés de Carlos Sainz (9eme). L'Espagnol s'en sort bien, car il aurait très bien pu écoper d'une pénalité pour une manœuvre très limite, samedi lors de ces mêmes qualifications. En Q1, Sainz a gêné Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) alors que le second était sur un tour lancé tandis que le premier, lui, au ralenti, s'apprêtait à rentrer. Pour avoir empêché l'Italien de terminer correctement sa tentative, l'Espagnol risquait une pénalité de trois places sur la grille. Après enquête, les commissaires ont estimé qu'une sanction ne s'imposait pas.

Sainz s'en sort bien, Pérez s'est senti mal

« Des drapeaux bleus étaient présentés aux postes de commissaires 14 et 15, cependant il n'y avait aucun panneau lumineux bleu affiché. Les commissaires ont accepté que Sainz n'ait pas pu voir le premier drapeau bleu présenté et qu'il n'a pas eu assez de temps pour réagir au second drapeau bleu en raison de sa position sur la piste », fait état le rapport. A la fête lors de cette séance qualificative au même titre que son coéquipier Lance Stroll (3eme), Sergio Pérez s'élancera, lui, de la quatrième position. Mais c'est presque un miracle étant donné les révélations du pilote mexicain après avoir garé sa monoplace. L'intéressé a en effet avoué avoir été victime d'un léger malaise. « Des choses se sont passées. C'est arrivé d'un coup. Mon cou me fait un peu mal et pour une raison que j'ignore, j'ai commencé à ressentir des vertiges à certains endroits du circuit », a expliqué Pérez, pas inquiet pour autant pour dimanche. « J'espère que nous pourrons tout mettre bout à bout en course et marquer beaucoup de points. » A condition de ne pas se sentir mal de nouveau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.