F1 - GP de Belgique : " Pas possible de reporter à lundi " selon le directeur de course de la FIA

F1 - GP de Belgique : " Pas possible de reporter à lundi " selon le directeur de course de la FIA©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 29 août 2021 à 23h15

Michael Masi, le directeur de course de la Fédération internationale de l'automobile, a confié qu'il n'était pas possible de reporter le Grand Prix de Belgique à lundi.


En tennis, il est déjà arrivé de reporter des finales de Grand Chelem du dimanche au lundi en raison des conditions météo. Mais en Formule 1, ce n'est visiblement pas possible. Alors que le Grand Prix de Belgique s'est terminé au bout de deux tours effectués derrière la voiture de sécurité, faisant de lui le GP le plus court de l'histoire (battant ainsi le record du GP d'Australie 1991 où seulement 14 tours s'étaient déroulés), la solution de reporter la course de 24 heures n'a pas été retenue (les prévisions météo ne sont d'ailleurs pas meilleures pour lundi à Spa). Michael Masi, le directeur de course de la Fédération internationale de l'automobile, s'en est expliqué après la victoire de Max Verstappen, reconnaissant qu'il avait tout fait pour que la course se dispute, mais que c'était tout simplement impossible.

Masi : "Nous avons essayé toutes les opportunités disponibles dans le Code Sportif International"

« Il n'y avait aucune possibilité de reporter la course au lendemain. La liste des raisons ferait des pages, entre les organisateurs, tout le monde ici, nous tous... Reporter plus tard dans l'année ? Je ne sais pas si c'est possible d'un point de vue logistique. Du point de vue de la FIA et conjointement avec la Formule 1, la sécurité est primordiale pour les pilotes, les équipes et tous les spectateurs. Nous avons essayé toutes les opportunités disponibles dans le Code Sportif International, pour nous donner la meilleure opportunité de pouvoir terminer une course. Malheureusement, à cette occasion, nous n'avons pas pu parcourir toute la distance. Nous avons arrêté l'horloge (de course) pour voir si nous pouvions nous placer dans une fenêtre météo. Je suis allé voir les équipes. J'ai délibérément demandé à toutes les équipes, en particulier après le premier arrêt (deux tours de formation ont eu lieu à 15h25, ndlr), d'avoir les commentaires des pilotes. Pendant le tour de formation, la communication entre les pilotes et l'équipe n'est pas autorisée mais je leur ai demandé de demander à tous les pilotes de donner leur avis. C'est évidemment décevant pour toutes les personnes impliquées que nous n'ayons pas pu parcourir toute la distance, mais au moins nous avons obtenu quelque chose. Nous avons eu la pire météo aujourd'hui. Les conditions n'ont pas été excellentes tout le week-end, mais nous avons eu des zones où nous pouvions faire de l'activité. Aujourd'hui, je pense que la météo a un peu eu raison de nous. » C'est le moins que l'on puisse dire. Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle soit plus clémente dimanche prochain pour le grand retour du Grand Prix des Pays-Bas...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.