F1 - GP de Belgique/Alonso : " C'est choquant ! "

F1 - GP de Belgique/Alonso : " C'est choquant ! "©Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 29 août 2021 à 20h17

Retrouvez les réactions des pilotes à l'issue de cet improbable Grand Prix de Belgique, où la moitié des points ont été attribués alors que seulement deux tours ont été effectués derrière la voiture de sécurité.


Max Verstappen (PBS/Red Bull) : Vainqueur

« Il s'avère qu'il a été très important de décrocher la pole position. C'est vraiment très dommage de ne pas avoir pu faire des vrais tours, mais les conditions étaient vraiment trop compliquées. J'ai dit, à 15h30, qu'il faudrait y aller, mais les possibilités étaient très faibles. Si on avait débuté à 15h00 on aurait eu plus de chance. Mais après il a continué à pleuvoir, c'est resté très humide. C'est une victoire, mais ce n'est pas comme ça que vous voulez gagner. Aujourd'hui, tout le mérite revient aux spectateurs, aux fans, qui ont été là toute la journée, dans le froid, dans le vent, sous la pluie, dans des conditions vraiment difficiles. (...) Il faut continuer d'attaquer et essayer encore de réduire cet écart (avec Hamilton, ndlr). Il reste encore plusieurs courses et je suis confiant dans le fait que nous avons une bonne voiture. On va essayer de trouver encore plus de performance dans cette voiture »

George Russell (GBR/Williams) : Deuxième

« Peu importe la façon dont je monte sur le podium. Toute l'équipe doit être félicitée, on est récompensé grâce à la qualification d'hier. Je suis désolé pour les spectateurs qui ont attendu très longtemps. C'est dommage qu'on n'ait pas pu vraiment lancer cette course. C'est un résultat incroyable pour l'équipe. Toute l'équipe le mérite vraiment car ils travaillent tellement dur depuis plusieurs années. On ne s'attendait pas à ce résultat. »

Fernando Alonso (ESP/Alpine) : Onzième

« Je ne considère pas que c'était un Grand Prix aujourd'hui. Ça me rend triste qu'ils aient attribué des points aujourd'hui alors qu'on n'a pas été capables de rouler. J'étais onzième et j'aurais pu me battre pour les points. C'est choquant. On n'a pas couru ! Les points, toutes ces choses, c'est incroyable... On se bat toujours très dur pour gagner des points, gagner des positions. Les points sont précieux et ça a été donné gratuitement aujourd'hui.»

Esteban Ocon (FRA/Alpine) : Septième

« Les conditions étaient terribles. En fait, ce n'est pas vraiment ce qu'il y avait au sol, c'est ce qu'il y avait dans l'air. Le spray ne descendait pas, on n'avait aucune visibilité. Je me suis retrouvé à quatre secondes derrière Pierre, par  exemple, et je ne voyais rien. J'étais obligé de lâcher, d'être super loin de la voiture de devant. Il faut qu'on remercie les fans d'être restés aussi longtemps car c'était eux qui étaient dans le dur, plus que nous. C'était une décision difficile, mais c'était la bonne chose. J'ai essayé de rester prêt, de rester dans le garage, être actif, penser à toutes les petites choses qu'on pourrait rencontrer une fois qu'on allait rouler. J'étais prêt à repartir, c'est mon job. »

Propos recueillis au micro de la Formule 1 et de Canal+ 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.