F1 - GP de Bahreïn : Hamilton s'est promené, Grosjean est miraculé

F1 - GP de Bahreïn : Hamilton s'est promené, Grosjean est miraculé©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 29 novembre 2020 à 18h20

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté sans problème le Grand Prix de Bahreïn ce dimanche. Un Grand Prix marqué par l'effroyable accident de Romain Grosjean (Haas), dont il s'est sorti presque sans dommage.




Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Bahreïn ce dimanche, mais ce n'est évidemment pas l'image que l'on retiendra de cette antépénultième course de l'année. Dans une semaine qui a vu le sport perdre Christophe Dominici et Diego Maradona, voir la voiture de Romain Grosjean en feu et coupée en deux après un crash quelques secondes après le départ a fait craindre le pire à tous ceux qui regardaient la course. Malgré un impact calculé à 53G (53 fois le poids de son corps !), le pilote français, qui quittera la F1 dans quelques semaines, a réussi à s'extirper des flammes de sa monoplace, où il resté pendant 28 secondes, et sauter au-dessus du rail de sécurité défoncé pour rejoindre les médecins. Sur ses deux jambes ! Le mot « miracle » est parfois galvaudé en sport, mais Romain Grosjean a vraiment échappé au pire et le halo au-dessus de sa tête lui a probablement sauvé la vie. Héliporté à l'hôpital, il souffre de brûlures aux mains et aux chevilles, et peut-être de côtes fracturées, mais ce n'est pas grand-chose comparé à ce que cela aurait pu être.

Stroll part en tonneaux !

Après 1h30 d'interruption le temps de réparer le rail de sécurité, les pilotes ont dû s'enlever toutes ces images de la tête et repartir. C'est alors Max Verstappen qui était derrière Lewis Hamilton, Valtteri Bottas ayant totalement manqué son premier départ. Et après le deuxième départ, un nouvel accident s'est produit ! Lance Stroll a en effet percuté Daniil Kvyat (qui avait déjà été percuté par Grosjean avant qu'il s'encastre dans le rail) et a fait un tonneau. Le pilote canadien a pu heureusement sortir de sa voiture tout seul. La voiture de sécurité est restée en piste pendant cinq tours, le temps de voir Bottas changer de pneus en raison d'une crevaison. Le Finlandais a finalement terminé à une anonyme huitième place. Lewis Hamilton et Max Verstappen se sont rapidement envolés en tête de la course, et les changements de pneus (au 21eme et 35eme tour pour le Néerlandais, au 20eme et 36eme pour l'Anglais) n'ont rien changé au classement.


Malchance pour Perez

Derrière, Sergio Perez est resté troisième durant la majorité de la course, avant de voir le moteur de sa Racing Point le lâcher à trois tours de l'arrivée ! C'est finalement Alexander Albon (Red Bull) qui en a profité pour monter sur le podium pour la deuxième fois de sa carrière. Les deux McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz Jr suivent au classement, puis le premier Français, Pierre Gasly (AlphaTauri). L'autre tricolore Esteban Ocon (Renault), longtemps à la lutte avec son coéquipier Daniel Ricciardo, a finalement terminé neuvième et l'Australien septième. Loin devant, le septuple champion du monde Lewis Hamilton a donc signé la 95eme victoire de sa carrière. Il compte désormais 131 points d'avance sur Valtteri Bottas et 143 sur Max Verstappen. Mais c'est bel et bien Romain Grosjean qui a été élu « pilote du jour » ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.