F1 - GP d'Italie : Bottas en pole de la qualification sprint samedi !

F1 - GP d'Italie : Bottas en pole de la qualification sprint samedi !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 10 septembre 2021 à 19h06

Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté la séance de qualifications du Grand Prix d'Italie ce vendredi et partira donc en pole position de la qualification sprint samedi, qui déterminera la grille de départ de dimanche. Le Finlandais a devancé les deux monstres du championnat, Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Il partira dernier du Grand Prix d'Italie à Monza dimanche, en raison du changement de plusieurs éléments de son moteur pour la quatrième fois cette saison, mais cela n'empêche par Valtteri Bottas de tout donner ! Le pilote finlandais a remporté la séance de qualifications de ce vendredi, qui consistait en une Q1, une Q2 et une Q3, mais qui ne définira pas la grille de départ de la course, mais la grille de départ de la qualification sprint de samedi, qui consistera en 100 kilomètres de course (18 tours) pour déterminer la grille de départ définitive et qui attribuera des points aux trois premiers. Bottas, dont on a appris cette semaine qu'il quitterait Mercedes pour Alfa Romeo cet hiver, a devancé de 96 millièmes son coéquipier Lewis Hamilton, qui a pourtant tenté de prendre son aspiration en Q3, et de 411 millièmes Max Verstappen (Red Bull). Sans surprise, les Flèches d'Argent semblent plus rapides que l'écurie autrichienne sur le circuit de Monza, et Sergio Perez, le coéquipier de Verstappen, n'a d'ailleurs terminé que neuvième.


Les Alpine en retrait

Derrière le trio de tête, on retrouve les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo, puis l'AlphaTauri du tenant du titre, Pierre Gasly, et les deux Ferrari de Carlos Sainz Jr et Charles Leclerc, le vainqueur de 2019. Les Aston Martin et les Alpine ne sont en revanche pas parvenues à franchir la Q2. Aucune véritable surprise n'est à signaler lors de cette séance, chaque écurie et chaque pilote terminant à peu près à sa place. On notera toutefois les embouteillages aux stands, lorsque tous les pilotes ont voulu sortir en même temps en fin de Q2, ce qui aurait pu créer un ou plusieurs accidents, ou le trafic en Q1 qui aurait également pu causer des dommages. Peut-être un point de règlement à revoir avant le troisième Grand Prix (dans un pays qui reste à définir) où aura lieu une séance de qualifications le vendredi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.