F1 - GP d'Emilie-Romagne (Qualifs) : Verstappen en pole devant Leclerc, les Mercedes et les Français en difficulté

A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 22 avril 2022 à 18h44

Au terme d'une séance marquée par cinq drapeaux rouges, Max Verstappen a décroché la pole position du Grand Prix d'Emilie-Romagne et partira donc en tête samedi lors de la course-sprint qui déterminera la grille de départ du Grand Prix prévu dimanche. Les Mercedes ne se sont pas qualifiées pour la Q3 et les Français pour la Q2.

Max Verstappen en pole position du Grand Prix d'Emilie-Romagne ! Mais cela ne veut pas dire que le Néerlandais partira en tête du Grand Prix ce dimanche. Depuis cette saison, les vainqueurs des qualifications du vendredi sont considérés comme "polemen", même si leur victoire ne leur assure "que" la première place pour la course sprint (100 kilomètres) du samedi qui, elle, déterminera la grille de départ du Grand Prix et attribuera des points aux huit premiers. Cela sera également le cas en Autriche et au Brésil en juillet et novembre prochain. Max Verstappen est parvenu à passer entre les gouttes de cette séance chaotique, qui a vu pas moins de cinq drapeaux rouges êtres déployés, et qui a duré 40 minutes de plus qu'à l'accoutumée. La Q1 s'est élancée sur une piste humide, et alors que Lance Stroll était en tête, Alexander Albon a vu ses freins arrières droits prendre feu, ce qui a valu un premier arrêt de cette qualification, pendant une dizaine de minutes. A la reprise, Charles Leclerc a signé le meilleur temps, alors que Lewis Hamilton s'est fait peur jusqu'au bout, en passant en Q2 pour quatre millièmes !


Triste record pour Mercedes

Le scénario a été encore plus rocambolesque en Q2 où cette fois, c'est Carlos Sainz, qui vient tout juste de prolonger son contrat chez Ferrari, qui a désespéré les tifosi en tapant dans le mur et provoquant le deuxième drapeau rouge, pendant une dizaine de minutes à nouveau. Au même moment, la pluie a fait son apparition, si bien qu'à la reprise, personne n'a réussi à améliorer son chrono et Lewis Hamilton (13eme) et George Russell (11eme) se sont retrouvés éliminés ! C'est d'ailleurs la première fois depuis le GP du Japon en 2012 qu'aucune Mercedes n'était présente en Q3. Une Q3 qui a cette fois vu Kevin Magnussen partir dans le décor, ce qui a conduit à un drapeau rouge, même s'il a pu repartir. Puis c'est Valtteri Bottas qui a connu une sortie de piste et provoqué un nouvel arrêt de la séance, alors qu'il restait 2'58. Max Verstappen était alors en tête, et lorsque la qualification a repris, personne n'est parvenu à le dépasser. A 38 secondes de la fin, Lando Norris a provoqué le dernier drapeau rouge, mais cette fois la séance a été définitivement arrêtée. Le champion du monde partira donc samedi devant Charles Leclerc, Lando Norris et Kevin Magnussen. Les deux Mercedes seront loin et les deux Français encore plus (Gasly 17eme et Ocon 19eme), mais l'avantage de la course sprint est de permettre à ceux qui ont raté leur qualification de remonter au classement pour avoir une meilleure place sur la grille dimanche ! Tous les espoirs sont donc permis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.