F1 - GP d'Emilie-Romagne : Mazepin, ça ne s'arrange pas

F1 - GP d'Emilie-Romagne : Mazepin, ça ne s'arrange pas©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 16 avril 2021 à 14h32

Après des débuts catastrophiques au Bahreïn, Nikita Mazepin (Haas) a de nouveau enchaîné les têtes à queue et les sorties de piste vendredi lors des essais libres du Grand Prix d'Emilie-Romagne.



Ça commence déjà à ressembler à un sketch. Trois semaines après ses débuts catastrophiques en Formule 1 lors du Grand Prix de Bahreïn, où il aura seulement eu le temps de parcourir quelques mètres avant d'envoyer sa monoplace dans le mur dès le troisième virage, Nikita Mazepin a encore fait parler de lui négativement vendredi, à l'occasion de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Emilie-Romagne.

La risée des réseaux sociaux

Le controversé pilote russe de l'écurie Haas, où il fait équipe avec Mick Schumacher, fils de l'illustre septuple champion du monde de la discipline, a d'abord effectué un tête à queue dès le premier tour sur le circuit d'Imola, et terminé sa course dans les graviers. Mais ce n'était pas fini. Car s'il a finalement pu repartir, il a connu une nouvelle sortie de piste peu avant la ligne d'arrivée, qu'il n'aura pas réussi à franchir... Et cette nouvelle prestation catastrophique a évidemment beaucoup amusé sur les réseaux sociaux, où Mazepin est déjà devenu un sujet de moquerie.


"Il ne faut pas être négatif"

Surtout qu'il avait assuré, bravache, qu'on ne l'y reprendrait plus... "J'ai mis tout ça de côté. Mais j'étais vraiment énervé, parce que les choses se sont déroulées très rapidement, a-t-il ainsi déclaré jeudi à Imola. Le moment où j'ai réalisé où je me trouvais - c'est à dire dans le mur - a été très douloureux. (...) Après, il ne faut pas être négatif, parce que sinon cela peut vous faire rester là où vous étiez alors que vous essayez de passer à autre chose. Alors oui, j'essaye d'avancer. (...) S'appuyer sur le passé n'est pas une bonne chose pour s'améliorer, mais apprendre et analyser était important. Mais tout cela s'est passé il y a plus d'une semaine, donc, maintenant les regards sont tournés vers ce week-end et il faudra veiller à transférer ces connaissances sur la prochaine course."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.