F1 - GP d'Autriche (qualifs) : Les pilotes français mitigés

F1 - GP d'Autriche (qualifs) : Les pilotes français mitigés©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 04 juillet 2020 à 23h07

Découvrez les réactions des pilotes français Pierre Gasly, Esteban Ocon et Romain Grosjean, après les qualifications du Grand Prix d'Autriche, dont ils partiront respectivement en 12eme, 14eme et 15eme position.

Pierre Gasly (AlphaTauri, 12eme sur la grille)
« Je suis content de mon résultat. Après les essais libres d'hier, on pouvait se douter que ce ne serait pas une qualification facile aujourd'hui, mais on a réussi à faire des améliorations sur la voiture. Je pense qu'on peut être content d'avoir les deux voitures en Q2. A ce jour, c'est notre niveau, mais nous avons un choix libre de pneus et beaucoup de choses peuvent se passer pendant la course. J'espère qu'on aura l'opportunité de se battre pour les points. L'objectif est toujours le même et on va tout donner pour obtenir un bon résultat ici, sur les terres de Red Bull. »

Esteban Ocon (Renault, 14eme sur la grille)
« Je ne suis pas très satisfait de ma journée, ce n'était pas mon objectif. Je sais qu'on peut faire mieux avec ce qu'on a entre les mains. Il y a juste quelques détails qui n'allaient pas. Je veux revoir ce qui s'est passé, car il y a un fossé avec ce que je veux faire. On va continuer à travailler dur. Ce n'était pas assez aujourd'hui, mais demain, on tentera de revenir plus fort. »

Romain Grosjean (Haas, 15eme sur la grille)
« On savait, avant la séance de qualifications, que notre rythme n'était pas aussi bon qu'on l'espérait, mais c'est dans la lignée de ce qu'on avait vu pendant les essais de pré-saison. Ce qui est positif, c'est que le rythme de la course semble meilleur que celui des qualifications donc j'espère que demain on pourra se battre et prendre du plaisir. Il y a clairement du travail à faire sur la voiture pour nous permettre d'aller plus vite, mais on a vu des choses encourageantes aussi. On continue à travailler, on relève la tête et on verra ce qui se passe. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.