F1 - GP d'Autriche : La plainte de Red Bull contre le DAS de Mercedes rejetée !

F1 - GP d'Autriche : La plainte de Red Bull contre le DAS de Mercedes rejetée !©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 04 juillet 2020 à 10h14

Après la deuxième séance d'essais libres, Red Bull avait porté réclamation contre le DAS de Mercedes. Les commissaires ont rejeté la plainte de l'écurie autrichienne.

Les Flèches d'Argent désormais Flèches Noires (la monoplace est passée au noir en soutien au mouvement Black Lives Matter) pourront de nouveau avoir recours au DAS (Dual Axis Steering) si elles le souhaitent lors de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Autriche, ce samedi en fin de matinée, ainsi que durant tout le reste de ce premier week-end de la saison. Comme il en avait déjà manifesté l'attention (à Melbourne en mars dernier), Red Bull avait pourtant porté réclamation à l'issue de la deuxième séances d'essais libres de vendredi à Spielberg contre ce système utilisé par Mercedes (plus exactement contre les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, comme le veut le règlement) et qui permet au pilote d'ajuster l'angle de ses roues avant en tirant ou en poussant sur le volant alors que sa voiture est en mouvement. Les commissaires se sont penchés longuement vendredi soir sur cette direction à double axe tant contestée par Red Bull - qui estime que le procédé avantage son rival - au point de déposer une plainte. Une requête rejetée toutefois par les commissaires de la course, qui ont estimé que ce fameux DAS, objet du litige et de la plainte, était réglementaire.

Red Bull peut encore faire appel



« Le DAS est une partie régulière du système de direction et donc conforme aux règles concernant les suspensions ou l'influence aérodynamique », ont assuré les commissaires dans un communiqué publié vendredi. Red Bull pestait contre le fait que ce DAS utilisé par Mercedes présentait une influence aérodynamique contraire au règlement et permettant à Hamilton et Bottas de mieux entrer dans les virages que leurs rivaux. Informée en février dernier en marge des essais d'hiver de Barcelone de ce système, apparu pour la première fois à cette occasion, la FIA s'était saisi du dossier, pour finalement décider que le DAS serait interdit à partir de 2021 mais autorisé cette saison. A noter que Red Bull, devancé par les Flèches Noires lors des deux premières séances d'essais libres de vendredi, peut encore faire appel de cette décision qui risque de faire beaucoup parler alors que la F1 reprend tout juste ses droits.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.