F1 - GP Brésil : L'ironie de Verstappen

F1 - GP Brésil : L'ironie de Verstappen©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 14 novembre 2021 à 14h09

Sanctionné d'une amende de 50 000 dollars pour avoir touché l'aileron de la Mercedes de Lewis Hamilton sous régime de parc fermé après les qualifications du Grand Prix du Brésil, Max Verstappen a préféré ironiser lorsqu'il a réagi à cette sanction.



Max Verstappen l'a mauvaise. S'il a pris deux points d'avance de plus sur Lewis Hamilton (+21 au lieu de +19) au classement du championnat du monde des pilotes après avoir pris la deuxième place de la course sprint du Grand Prix du Brésil samedi derrière Valtteri Bottas, coéquipier d'Hamilton chez Mercedes, le pilote néerlandais de Red Bull avait auparavant écopé d'une amende de 50 000 dollars (près de 43 700 euros). Et ce car il a touché l'aileron arrière de la monoplace de l'Anglais à la fin des qualifications, alors qu'elles étaient placées sous régime de parc fermé. Ce qui est strictement interdit.

"A l'intérieur du parc fermé, l'accès n'est autorisé qu'aux officiels assignés. Toute opération, vérification, préparation ou remise en état est interdite, sauf si elle est autorisée par les officiels susmentionnés ou par les règlements applicables", peut-on ainsi lire dans l'article 2.5.1 du Code Sportif International de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Le leader du championnat du monde, vainqueur des deux derniers Grands Prix (Etats-Unis et Mexique) a préféré manier l'ironie au moment de réagir à cette sanction.

"J'espère qu'ils se paieront un bon dîner"

"C'est quand même une grosse amende, a-t-il d'abord déclaré sur le site officiel de la Formule 1. J'espère qu'ils se paieront un bon dîner avec beaucoup de vin. Et puis du très bon vin, très cher, ce serait bien. Ils peuvent m'inviter, je paierai aussi pour le dîner. Je vais devoir payer, donc ça me fera moins de points FIFA sur mon ordinateur portable." Le Néerlandais n'a toutefois pas été pénalisé sportivement et pourrait se rapprocher du titre en cas de succès dimanche à Sao Paulo. Hamilton, relégué à la dernière place sur la grille à cause d'un DRS non conforme, s'est lui dit "dévasté" par cette sanction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.