F1 - GP Autriche : Bottas en pole, Mercedes écrase déjà les qualifications

F1 - GP Autriche : Bottas en pole, Mercedes écrase déjà les qualifications©Media365

Thomas Siniecki, publié le samedi 04 juillet 2020 à 16h22

Comme un goût de déjà-vu... Valtteri Bottas et Lewis Hamilton (Mercedes) ont très nettement dominé les qualifications du Grand Prix d'Autriche samedi. L'écart avec les Ferrari est absolument dantesque.

Même en commençant la saison au mois de juillet, et même dans les circonstances que l'on sait, il y a des choses qui ne changent pas en F1 : les essais libres mentent rarement, et Mercedes gagne tout le temps. La domination des Flèches d'Argent, revêtues de noir cette saison afin de suivre le mouvement Black Lives Matter, était extrême vendredi puis samedi matin, elle s'est poursuivie lors de la première séance de qualifications de l'année en Autriche. Valtteri Bottas a réalisé sa troisième pole sur le Red Bull Ring en quatre ans (le seul qui l'en avait privé était Charles Leclerc, l'an dernier), devançant Lewis Hamilton d'un rien (+0"012) et Max Verstappen de beaucoup plus (+0"538).

A l'opposé, alors que Mercedes vole, les difficultés déjà aperçues des Ferrari lors des premiers tours de piste se sont confirmées de manière spectaculaire : Sebastian Vettel, pour sa première course en tant que futur ex-pilote de la Scuderia, n'a même pas franchi la Q2 et partira onzième. Une catastrophe pour la mythique équipe italienne, qui semble d'un coup repartie à des années-lumière de Mercedes alors qu'elle était revenue en force en deuxième partie de saison dernière. Charles Leclerc a limité la casse comme il a pu, septième à quasiment une seconde de Bottas. « C'est de la folie », a lâché le Monégasque à la radio lorsqu'il a su qu'il n'était que dixième en fin de Q2.




Le Finlandais, lui, savoure (sur Canal+) : « Ce sentiment de trembler un peu en qualifications, ça fait vraiment du bien, ça m'avait manqué. On est encore sur notre planète, je remercie tout le monde, C'est très impressionnant, même si c'est dimanche que ça comptera vraiment. » Lewis Hamilton s'incline avec le sourire, en tout cas on l'imagine derrière son masque : « Bottas a fait un très beau travail, c'est un excellent début de saison et je suis heureux d'être là. On repousse les limites en permanence. » Max Verstappen, lui, essaie d'y croire au vu de sa stratégie : « Je serai le seul sur une stratégie différente de pneus, j'attends ça avec impatience, on n'a rien à perdre. Il fera chaud, ça devrait jouer en notre faveur. Mais Mercedes est clairement à un autre niveau... »

Les Racing Point, qui bénéficient des Mercedes de l'an dernier, ont aussi confirmé leur bonne forme. Mais avec Sergio Pérez sixième et Lance Stroll neuvième, c'est presque une déception tant le Mexicain et le Canadien s'étaient placés tout devant lors du reste de la séance. Enfin, les Français ont tous échoué en Q2 et partiront donc groupés entre la onzième et la quinzième place (Pierre Gasly douzième au côté de Vettel, Esteban Ocon quatorzième et Romain Grosjean quinzième).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.