F1 - GP Autriche : Bottas costaud, Hamilton hors du podium

F1 - GP Autriche : Bottas costaud, Hamilton hors du podium©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, publié le dimanche 05 juillet 2020 à 17h01

La fin du Grand Prix d'Autriche a été folle, aboutissant à la victoire de Valterri Bottas (Mercedes) devant Charles Leclerc (Ferrari) et Lando Norris (McLaren), qui a dépassé de justesse Lewis Hamilton (Mercedes) pénalisé.



Pendant 60 tours, seul l'abandon précoce de Max Verstappen, coincé entre les deux Mercedes - après la rétrogradation in extremis de Lewis Hamilton de trois places sur la grille, après une faute en qualifications -, avait réellement animé le premier Grand Prix de la saison sur le Red Bull Ring. Et puis les dix dernières boucles, après une dernière voiture de sécurité qui aura elle-même duré dix tours à la suite du crash de Kimi Räikkönen, ont offert à cette reprise de la F1 le sel qu'elle méritait. Les Mercedes, fébriles quant à leur fiabilité, ont dû contenir les assauts des poursuivants qui avaient tous profité de la rentrée inespérée au stand pour changer les pneus et passer en mode attaque totale. Lewis Hamilton, deuxième derrière Valtteri Bottas, n'y est pas parvenu.

Alexander Albon, troisième, est allé très vite chercher Lewis Hamilton. Le sextuple champion du monde a poussé le jeune Thaïlandais hors piste, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes. Un peu comme il avait pu en profiter l'an dernier au Canada pour ravir la victoire à Sebastian Vettel, le Britannique est tombé de la deuxième place - physique, dans l'ordre d'arrivée - à la quatrième place - réelle. Pour Red Bull et Albon, la déception est immense, et pour cause (sur Canal+) : « Je suis un peu frustré, je n'ai pas trop envie d'en parler. On pouvait gagner. Je devais vite doubler Lewis Hamilton, je pensais déjà à Bottas... Le contact m'a surpris. »

Hamilton : « Je m'excuse »

Les grands gagnants sont Charles Leclerc, incroyable deuxième, et Lando Norris qui glane le premier podium de sa carrière à 20 ans (et un point supplémentaire pour le meilleur tour) pour deux dixièmes d'avance sur Lewis Hamilton, qui fait amende honorable auprès d'Albon : « Je m'excuse pour cet incident, ce n'était évidemment pas intentionnel. » La drôle de malédiction continue pour le pilote Mercedes, sans podium en Autriche depuis quatre ans. Derrière, Vettel a bu le calice jusqu'à la lie, arrachant quand même une dixième place. Le soulagement n'en est que plus inattendu pour Charles Leclerc : « Après les voitures de sécurité, je voyais bien qu'il n'y avait pas de possibilité pour moi. Il fallait ces crashs, ces abandons, ces pénalités... Mais on a parfaitement saisi toutes ces opportunités. »

Sergio Pérez (Racing Point), longtemps troisième, a lui aussi subi le retour de la meute après cette ultime voiture de sécurité. Le Mexicain termine finalement sixième, derrière Carlos Sainz qui offre donc un top 5 à l'écurie McLaren dans son ensemble. Côté français, Pierre Gasly (AlphaTauri) et Esteban Ocon (Renault) se suivent, respectivement septième et huitième. Romain Grosjean (Haas) a essayé de retarder la catastrophe autant qu'il a pu, avant d'abandonner comme son coéquipier Kevin Magnussen sur problème de freins. Vivement la semaine prochaine, même lieu et mêmes horaires, pour retrouver cette F1 qui a su se relancer avec un certain spectacle !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.