F1 - Ferrari : Le Français Frédéric Vasseur nouveau patron de l'écurie

F1 - Ferrari : Le Français Frédéric Vasseur nouveau patron de l'écurie©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 13 décembre 2022 à 10h00

Quatorze ans après le départ de Jean Todt, un Français se retrouve de nouveau à la tête de l'écurie Ferrari. Il s'agit de Frédéric Vasseur (54 ans), qui arrive en provenance d'Alfa Romeo.


Fin du suspense ! Comme révélé il y a plusieurs semaines par La Gazzetta dello Sport, Frédéric Vasseur sera bien le remplaçant de Mattia Binotto à la tête de la Scuderia Ferrari à partir du mois de janvier. La mythique écurie a officialisé l'information ce mardi dans un communiqué, deux semaines après l'annonce du départ de l'ingénieur italien. « Je suis vraiment ravi et honoré de prendre la direction de la Scuderia Ferrari en tant que Team Principal. En tant que personne qui a toujours eu une passion pour le sport automobile, Ferrari a toujours représenté pour moi le summum du monde de la course. J'ai hâte de travailler avec l'équipe talentueuse et vraiment passionnée de Maranello pour honorer l'histoire et l'héritage de la Scuderia et livrer pour nos tifosi du monde entier », s'est réjoui le Français de 45 ans.

La belle ascension de Vasseur

Diplômé de l'École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile, le natif de l'Essonne a commencé sa carrière en créant plusieurs écuries de course en Formule 3, Formule 2 et Formule E (notamment), avant d'être nommé directeur de la compétition chez Renault Sport Racing en 2016. Un poste qu'il n'a occupé qu'une saison, avant de partir chez Sauber (devenue Alfa Romeo depuis) à l'été 2017. Mais ce mardi, l'écurie suisse a annoncé son départ, juste avant que l'écurie italienne n'annonce son arrivée. « Nous sommes ravis d'accueillir Fred Vasseur chez Ferrari en tant que Team Principal. Tout au long de sa carrière, il a réussi à combiner ses atouts techniques en tant qu'ingénieur qualifié avec une capacité constante à faire ressortir le meilleur de ses pilotes et de ses équipes. Cette approche et son leadership sont ce dont nous avons besoin pour faire avancer Ferrari avec une énergie renouvelée », a réagi de son côté Benedetto Vigna, le directeur général de Ferrari.

Ferrari attend un titre depuis 2007 !

Quatorze ans après le départ de Jean Todt, qui était resté de 1993 à 2007, Ferrari confie donc une fois de plus son destin à un ingénieur français. Il aura pour objectif de faire renouer la Scuderia avec le titre mondial, elle qui l'attend depuis 2007 et Kimi Raïkkönen au championnat des pilotes, et depuis 2008 au championnat des constructeurs (avec Kimi Raïkkönen et Felipe Massa). En 2023, tous les espoirs reposeront sur les épaules de Carlos Sainz Jr et Charles Leclerc, dont il est très proche, puisqu'il a connu le Monégasque lorsqu'il pilotait chez Sauber en 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.